Dakar-Echo

Plus de 900 personnes sont décédées dans un accident d’avion en 2018, contre seulement 79 en 2017

Plus de 900 personnes sont décédées dans un accident d’avion en 2018, contre seulement 79 en 2017

L’an dernier, 917 personnes ont perdu la vie dans des accidents d’avions civils transportant des passagers ou du fret ou militaires, a indiqué mardi le site internet Aviation Safety Network (ASN), un réseau qui garde une trace des accidents et incidents aériens, dont le siège se trouve aux Pays-Bas.

L’organisme a recensé 25 accidents aériens mortels dans les aviations civile et militaire. Le plus lourd crash remonte à avril dernier, lorsqu’un avion de transport de la force aérienne algérienne s’est écrasé avec 257 personnes à son bord.

Les critères élargis
Si l’on ne tient compte que des accidents concernant l’aviation commerciale (passagers et cargo), comme ASN le fait normalement, il est question de quinze faits et de 556 morts.

Ces chiffres contrastent fortement avec ceux de 2017, qui avait été qualifiée d' »année de vol la plus sûre de l’histoire », avec seulement dix accidents mortels au niveau commercial et 79 victimes décédées (44 personnes dans les appareils concernés et 35 au sol).

ASN estime toutefois que 2018 a également été une année sûre en la matière. Elle figure ainsi au troisième rang dans le classement sur base du nombre d’accidents et à la neuvième lorsqu’on prend en compte le total de morts. En moyenne, un accident mortel a eu lieu tous les 2,54 millions de vols, selon le réseau.

Le crash le plus important a fait 189 morts
Le principal crash d’un avion de passagers est celui d’un Boeing 737 de la compagnie aérienne indonésienne à bas coûts Lion Air, en octobre dernier, en mer de Java. L’ensemble des 189 occupants y avaient alors perdu la vie.

ASN tient compte des vols commerciaux (avec des avions pouvant transporter au moins 14 passagers) et donc pas des accidents impliquant des vols privés.

Articles similaires

Laisser un commentaire