Dakar-Echo

Plaidoyer en faveur des acquis de la Grande Muraille Verte

Plaidoyer en faveur des acquis de la Grande Muraille Verte

grande_muraille_verteLe Directeur Général sortant de l’Agence nationale de la Grande Muraille Verte, le colonel Matar Cissé, a plaidé, mercredi à Dakar, pour la pérennisation des acquis enregistrés par ce projet, tout en saluant l’engagement dont ses collaborateurs ont fait jusque-là preuve.

« Je rends hommage à votre talent et votre pragmatisme dans le travail au sein de l’Agence », a témoigné le colonel Cissé à l’occasion d’une cérémonie organisée à son honneur, en présence de ses collaborateurs et de son successeur, le colonel Pape Waly Guèye.

« Je reste toujours un forestier », a dit Matar Cissé, admis à faire valoir ses retraites après avoir notamment dirigé cette Agence six ans durant. Il s’adressait à des responsables et agents du ministère de l’Environnement et du Développement durable.

Il a fait observer que « la question de l’environnement et du développement durable, occupe une place importante » dans le Plan Sénégal émergent (PSE), nouvel référentiel des politiques publiques au Sénégal, se félicitant de la concrétisation de l’idée de la Grande Muraille Verte.

« Nous espérons qu’avec mon successeur, l’Agence de la Grande Muraille Verte jouera pleinement sa partition dans ce vaste programme proposé par le chef de l’Etat au Sénégal », a déclaré le colonel Cissé.

« Aujourd’hui, ce sont les effets de nos efforts. C’est cela la forêt qui est une famille. Nous devons conserver ces valeurs que nous ont léguées nos prédécesseurs », a déclaré Matar Cissé, demander à ses collègues forestiers de « perpétuer ces valeurs ».

« Le forestier est un conservateur, un homme pur, un homme noble, car la forêt est née de la noblesse », a-t-il dit, avant de saluer ses amis et collaborateurs forestiers, impliqués dans la mise en oeuvre du projet de la Grande Muraille Verte. « Les gens ne croyaient pas à cela car ils pensaient à la « Ceinture verte » qui avait connu un échec », a indiqué le colonel Cissé.

« Nous avons initié la Grande muraille verte, en nous appuyant sur les éléments d’échec de la « Ceinture verte » qui nous a permis d’éviter certaines erreurs pour pouvoir en donner un contenu », a-t-il expliqué.

De cette manière, « nous avons essayé de bâtir une stratégie après avoir été attaqués par des scientifiques et nous avons fortement répliqué et leur avons montré que nous aussi, nous sommes des scientifiques », a-t-il fait valoir.

« Aujourd’hui, la Grande Muraille Verte est devenue une référence mondiale. Partout où nous nous rendons, on parle de cela, car nous y avons cru. Sur le plan politique on a eu un appui ainsi que sur le plan technique avec l’appui de la direction des Eaux-et-Forêts », a constaté Matar Cissé.

Il a indiqué, en ce sens, que le budget annuel alloué à la Grande Muraille Verte avait permis au minimum de réaliser 5000 hectares de reboisement, « un record qui n’a jamais été enregistré au Sénégal ».

Le colonel Pape Waly Guèye, le nouveau directeur général, a loué les valeurs incarnées par son prédécesseur qui a occupé plusieurs directions avant l’Agence de la Grande Muraille Verte. « Vous avez un parcours professionnel riche, vous êtes un homme généreux dans l’action, un homme humble’’ a reconnu M. Guèye.

« La Grande Muraille Verte n’a pas assez de vous, de vos expériences et de votre gestion », a déclaré Pape Waly Guèye, promettant de continuer le travail initié par son prédécesseur avec qui il dit avoir « longtemps cheminé dans ce corps ».

Les collaborateurs du colonel Cissé sont à leur tour revenus « sur les résultats palpables réalisés » par la Grande muraille verte, « fruit d’un noble engagement, d’un professionnalisme et d’une détermination » des acteurs concernés par ce projet.

« Cela nous amène à attester que les actions menées par lui, contre la désertification et la pauvreté, sont estimées à l’échelle internationale, hautement considérables et que ses différentes nominations et distinctions en attestent la preuve », a dit Pape Sarr, directeur général adjoint à la Grande muraille verte.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire