Dakar-Echo

Pierre Thialawe Diop, vulgarise sa plateforme de debriefing des compétitions de football via les réseaux sociaux

Pierre Thialawe Diop, vulgarise sa plateforme de debriefing des compétitions de football via les réseaux sociaux

Pierre Thialawe Diop, un jeune sénégalais de 26 ans, à l’origine d’une plateforme de debriefing des compétitions de football via les réseaux sociaux, ambitionne de faire davantage connaître son innovation au Sénégal, pour atteindre un public autre que ses ’’followers’’ classiques.

« Je créée un engouement. Je viens avec ma vision pour ouvrir l’esprit des gens. Ce que je veux, c’est faire bouger les gens, les faire parler. La manière dont j’explique les matchs de football, c’est cela qui a fait mon succès. Je ne fais pas comme les journalistes à la télévision », explique-t-il dans un entretien avec l’APS.

Vêtu d’un jogging dans ses vidéos de débriefing, apparemment très à l’aise aussi bien dans son accoutrement que dans sa manière de s’exprimer, « Stan », comme l’appellent ses « followers » (suiveurs), est passionné de football depuis son plus jeune âge.

Suivi par 35000 personnes en Côte d’Ivoire, au Mali, au Cameroun, au Tchad, dans les pays du Maghreb mais également au Sénégal, il a décidé de commenter, mercredi, en direct, le match retour de la Ligue des champions Chelsea-Barcelone au Canal Olympia de Dakar, à partir de 19 h.

Il espère, par le biais de cet événement dont l’entrée est gratuite, mieux faire connaitre son concept à travers les médias, rencontrer ses followers et atteindre un autre auditoire.

« Je n’ai pas de public-cible, les jeunes me suivent parce qu’ils s’identifient à moi. Dans mes débriefes, tout le monde se retrouve pace que j’utilise certaines expressions de leur langue pour les toucher », soutient-il, se félicitant des débats intéressants de ses followers de différents pays.

Pierre Thialawe Diop vit depuis 10 ans au Canada.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire