Dakar-Echo

Pas de visa aux Etats-Unis pour le personnel de la CPI selon Mike Pompeo

Pas de visa aux Etats-Unis pour le personnel de la CPI selon Mike Pompeo

Les Etats-Unis vont retirer ou refuser l’octroi de visas au personnel de la Cour pénale internationale (CPI) qui cherche à déterminer si les forces américaines ou leurs alliés ont commis des crimes de guerre en Afghanistan, a déclaré vendredi le secrétaire d’Etat, Mike Pompeo.

« Ces restrictions de visas peuvent également être utilisées pour prévenir les efforts de la CPI destinés à poursuivre le personnel de nos alliés, parmi lesquels les Israéliens, sans le consentement de ces alliés », a dit le chef de la diplomatie américaine lors d’une conférence de presse à Washington.

Dans un communiqué, la CPI a réagi en affirmant qu’elle continuerait à oeuvrer de manière indépendante et sans relâche, dans le respect de son mandat et du droit.

En septembre dernier, Washington avait menacé la juridiction basée à La Haye de sanctions si elle décidait d’ouvrir une enquête concernant de potentiels crimes de guerre commis par l’armée américaine en Afghanistan.

Les Etats-Unis n’ont pas ratifié le statut de Rome qui a fondé la CPI en 2002. Le président de l’époque, George W. Bush, s’opposait à la cour. Barack Obama a ensuite pris des mesures pour coopérer avec l’instance. 

Articles similaires

Laisser un commentaire