Dakar-Echo

Pape Diop prône une candidature libérale unique contre Macky

pape_diopPape Diop, le leader de la Convergence Bokk Gis Gis et ancien patron du Sénat persiste et signe dans sa conviction que l’unification de la famille libérale est la réponse adéquate contre Macky Sall, à la présidentielle de 2017.

En visite à Touba, l’ancien maire de Dakar a vivement prôné l’union libérale pour la prochaine échéance électorale, tout en réitérant sa candidature au fauteuil de Macky Sall.

Pape Diop, le patron de Bok Gis Gis n’a pas manqué, au cours de son passage à Touba à l’occasion du Grand Magal, de lancer encore un autre appel à l’unification de la famille libérale pour la présidentielle de 2017.

Affirmant sans ambages que les libéraux doivent s’unir en vue de la prochaine élection présidentielle, l’ancien patron du Sénat et de l’Assemblée nationale a confessé dans la foulée son souhait de voir un candidat libéral unique, lors de cette présidentielle.

La seule condition, a dit Pape Diop qui a réitéré sa candidature à cette échéance électorale, est que l’Apr (parti au pouvoir) ne puisse participer à cette coalition. «Moi, je serai candidat…, Donc pourquoi pas moi ? Je me positionne pour l’élection de 2017 ».

Pour le chef de file de la Convergence Bokk Gis Gis, le choix du prochain candidat libéral à la présidentielle devrait se faire, non seulement au terme des retrouvailles de la famille libérale, mais également par la base une désignation par consensus de celui qui présentera le meilleur profil.

Pour Pape Diop, c’est la voie obligée pour les libéraux de revenir au pouvoir, après la bérézina électorale de 2012.

Visiblement accroché à sa volonté de voir la famille libérale s’unir comme un seul homme, afin de réfréner toutes les prochaines candidatures à la présidentielle de 2017, Pape Diop a tenu à affirmer : «en vérité, nos chances ne seront grandes que si la famille se retrouve pour l’élection présidentielle de 2017 ».

Dans la dynamique, le leader de Bokk Gis Gis a insisté pour dire : « je continue à penser que nous devons impérativement nous retrouver ».

A noter que l’appel aux retrouvailles libérales est une constante chez Pape Diop qui ne cesse d’inviter ses anciens camarades libéraux à une sorte de grande réconciliation pour reconquérir le fauteuil actuellement occupé par le quatrième président du Sénégal.

Dans ces retrouvailles, Pape Diop tend la main à toute la famille sauf …le clan Macky Sall.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire