Dakar-Echo

Ouverture d’un centre de prise en charge des drogués à Dakar

drogueLe ministre sénégalais de la Santé, le professeur Eva Marie Coll Seck, a inauguré, lundi, le centre de prise en charge intégrée des addictions de Dakar (CEPIAD) pour les consommateurs de drogues injectables, premier du genre en Afrique occidentale, a constaté APA.

« Le Cepiad est un maillon qui fait le lien entre la lutte contre le Sida, la lutte contre l’hépatite c et b, la lutte contre la drogue et l’amélioration de la santé mentale », a expliqué Dr Cheikh Tacko Diop, directeur général du Centre hospitalier national universitaire de Fann.

Il s’exprimait à l’inauguration du CEPIAD qui entre dans le cadre de la célébration ce 1-er décembre de la journée mondiale du Sida. L’infrastructure est réalisée par le Conseil national de lutte contre le sida (CNLS) avec ses partenaires dont Esthet.

Selon le Dr Diop, le Cepiad, premier centre consacré aux addictions en Afrique de l’ouest, constitue une innovation qui est l’aboutissement d’une collaboration entre la recherche opérationnelle, les gestionnaires de programmes de santé publique, les partenaires bi et multilatéraux et les autorités nationales.

» Le centre va offrir aux personnes souffrant d’addictions, de soins, de traitements pour favoriser la réduction de la consommation de drogue, améliorer leur situation sanitaire, sociale, psychiatrique, prévenir les risques de contamination virale Vih et hépatites et favoriser la réinsertion sociale, familiale et professionnelle », a poursuivi le Directeur du Chu de Fann.

Les infections sont fréquentes au sein des consommateurs de drogues injectables (Cdi) sénégalais avec notamment celle du Vih qui est de 5, 2% quel que soit le mode de consommation (13% chez les femmes et 3% chez les hommes). Chez les injecteurs actuels ou ayant pratiqué l’injection de drogue, la prévalence du Vih est de 9, 4% (21, 1% pour les femmes et 7, 5% pour les hommes).

En raison de ces résultats, une stratégie nationale de lutte contre l’infection à Vih et autres morbidités chez les consommateurs de drogues injectables incluant des acteurs du service public et de la société civile a été élaborée. Dans la continuité de ces actions de réduction des risques un partenariat technique et financier a permis la mise en place d’un centre de prise en charge intégrée des addictions de Dakar (CEPIAD), premier centre consacré baux addictions en Afrique de l’ouest.

« L’ouverture du Cepiad marque la fin des innombrables difficultés auxquelles sont confrontés les utilisateurs de drogues dans l’accès aux soins et au soutien pour réduire leur dépendance. Les patients pourront y trouver les soins, le soutien et réconfort dont ils ont besoin. C’est essentiel », a dit pour sa part, Dr Safietou Thiam, secrétaire exécutive du Conseil national de lutte contre le Sida du Sénégal (CNLS).

Le CEPIAD a pour objectif d’offrir une prise en charge ambulatoire globale aux personnes dépendantes de substances psycho actives en respectant leurs droits humains.

Cet objectif s’insère dans la mise en oeuvre du Plan stratégique national2014-2017 ainsi que son adaptation au nouveau modèle de financement du Fonds mondial pour la réduction et l’amélioration de la qualité de vie des personnes vivant avec le Vih ainsi que les personnes les plus exposées parmi lesquelles on compte les consommateurs de drogues.

Pour Eva Marie Coll Seck, ce centre est le premier maillon d’une chaîne d’infrastructures à mettre en place dans tout le pays afin de lutter contre la drogue et aider ceux qui en usent de se refaire une vie sociale et familiale.

« Car, il ne s’agit pas uniquement d’intervenir à Dakar, mais sur l’ensemble du personnel. Cette structure est importante. Donc il est nécessaire de faire de sorte que son personnel soit de qualité. C’est un dispositif test qui sera reproduit dans tout le Sénégal afin de désengorger Dakar », a affirmé le ministre de la Santé et de l’Action sociale.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire