Dakar-Echo

Ousmane Sonko a contesté les faits dans l’affaire Sweat Beauty devant le juge d’instruction déclare Me Bamba Cissé

Ousmane Sonko a contesté les faits dans l’affaire Sweat Beauty devant le juge d’instruction déclare Me Bamba Cissé

L’opposant Ousmane Sonko qui a regagné son domicile dakarois, jeudi après-midi, s’est ’’très bien défendu’’ devant le Juge d’instruction et a contesté les faits qui lui sont reprochés, selon un de ses avocats.

’’Nous sommes fiers de notre client, Ousmane Sonko, qui s’est très bien défendu dans ce dossier et qui a été formidable dans cette audition’’, a déclaré à la presse Me Bamba Cissé à la fin de l’audition de son client par le Doyen des juges dans le cadre de l’affaire de ‘’viols et de menace de mort’’ présumés l’opposant à Adji Sarr.

L’audition du leader du parti PASTEF (Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité) par le Doyen des juges a pris fin jeudi vers 15h15, a appris l’APS.

’’Mon audition a pris fin et s’est très bien déroulée’’, a déclaré Ousmane Sonko sur twitter.

L’opposant est arrivé jeudi au tribunal de Dakar pour être auditionné à partir de 12h sur les accusations de viols et de menace de mort le visant.

Il était accompagné de ses seuls avocats, sans ses garde-corps ni d’autres leaders de l’opposition, selon des reporters qui ont suivi son cortège passé par la corniche Ouest dakaroise pour rallier le tribunal de grande instance de Dakar.

Ousmane Sonko avait été inculpé en mars 2021 et placé sous contrôle judiciaire, suite à des accusations de viol et de menaces de mort formulées à son encontre par une employée du salon de massage dakarois ’’Sweat Beauty’’.

Devant le magistrat instructeur, ’’il a démonté l’accusation’’, selon Me Cissé.

’’Il a fourni toutes les preuves de son innocence. Cette audition était une audition classique, tout à fait normale dans le cadre d’une procédure pénale qu’une personne soit entendue au fond après qu’il aura été entendu dans le cadre d’une première comparution’’, a expliqué l’avocat.

Cette audition ‘’est très normale et nous l’avions demandée depuis très longtemps contrairement à une idée répandue’’, selon la robe noire, précisant que ‘’c’est lui-même Sonko qui avait réclamé son audition’’.

Il a ajouté que ‘’cette audition s’est très bien passée. Il a démonté l’accusation et il a fini d’admettre toutes les preuves à l’attention du juge d’instruction que cette accusation ne repose sur rien du tout. Il a contesté les faits’’.

La défense va continuer ‘’la procédure judiciaire qui n’en est pas encore à son terme’’, a dit Me Cissé.

Mais, selon lui, ‘’c’est important de relever que le Juge d’instruction n’a aujourd’hui aucun moyen de renvoyer l’affaire en jugement’’.

’’Nous escomptons un non-lieu total par rapport à ces faits qui sont des faits inexistants, qui ont été la source d’un plan ourdi par des personnes tapies dans l’ombre, qui ont voulu simplement éliminer un adversaire politique’’, a-t-il dit.

Articles similaires

Laisser un commentaire