Dakar-Echo

Nouvel an en France: Près de 1000 voitures brûlées au cours de la nuit

Nouvel an en France: Près de 1000 voitures brûlées au cours de la nuit

Le nombre de véhicules brûlés en France la nuit du réveillon a diminué de 12% par rapport à 2013 et 308 personnes ont été interpellées pour des incidents.

La tradition des incendies de véhicules la nuit du nouvel an est décidément toujours aussi tenace. Mais elle semble perdre en intensité.

Jeudi soir, le ministère de l’Intérieur a fait savoir que la nuit précédente 940 voitures avaient été volontairement brûlées en France. Le services de l’État pointaient immédiatement qu’il s’agissait là d’un résultat en forte baisse, avec un recul de 12% d’une année sur l’autre. L’Intérieur parle même «d’une baisse sensible».

En effet, dans la nuit du 31 décembre 2013 au 1er janvier 2014, 1067 véhicules avaient été incendiés contre 1193 un an plus tôt.

En outre, 308 personnes ont été arrêtées la nuit dernière pour des incidents non précisés (322 en 2013) qui ont donné lieu à 251 placements en garde à vue (221 en 2013).

«La mobilisation conséquente, active et dissuasive des forces de l’ordre a donc permis de prévenir la survenue d’incidents majeurs dans notre pays», a ajouté le ministère.

Plus de 55.000 policiers et gendarmes avaient été mobilisés sur tout le territoire à l’occasion de cette nuit de festivités, soit une mobilisation légèrement supérieure à l’an passé. À cela s’ajoutaient 38.000 sapeurs pompiers professionnels et volontaires. Environ 9000 policiers ont surveillé à Paris.

Un jeune homme a toutefois trouvé la mort dans la capitale, dans le quartier du Trocadéro au cours d’une rixe. Un suspect a été interpellé.

«En Alsace, où des pétards, mortiers et autres artifices avaient provoqué trois décès et de nombreuses mutilations ces deux dernières années, aucun blessé grave n’est à déplorer», s’est également félicité le ministère.

«Les nombreuses actions de prévention et la saisie depuis lundi de deux tonnes de pétards et fusées interdits à la vente ont largement contribué à ce qu’aucun drame ne survienne cette année dans le Bas-Rhin et dans le Haut-Rhin», a-t-il fait valoir.

Dans le communiqué, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve «tient à remercier chaleureusement l’ensemble des personnels» de son ministère «qui, sur le terrain (…) ont garanti l’ordre public et porté assistance à nos concitoyens».

Articles similaires

Laisser un commentaire