Dakar-Echo

Naissance d’un Collectif citoyen pour l’intérêt des usagers de l’autoroute à péage

Naissance d’un Collectif citoyen pour l’intérêt des usagers de l’autoroute à péage

 Un collectif citoyen pour la défense des intérêts des usagers de l’autoroute à péage de Dakar, la capitale sénégalaise, est né lundi à Dakar, rapporte un communiqué de cette structure reçu mardi à Dakarecho

« Ce Collectif est ouvert à tous les Sénégalais de l’intérieur et de la diaspora, ainsi qu’aux étrangers vivant au Sénégal et empruntant ces axes autoroutiers. Il vise à canaliser le mécontentement et les concerts d’indignation qui se sont manifestés pour dénoncer l’inaction de l’État et le refus de l’entreprise Eiffage d’assumer ses obligations de sécurisation de l’autoroute en dépit des demandes et appels récurrents des citoyens », renseigne le communiqué.

Les dysfonctionnements notés dans la gestion de l’axe Dakar-AIBD de l’autoroute à péage ont provoqué une levée de boucliers et le Collectif se dresse notamment contre la cherté des prix pratiqués par l’exploitant Eiffage et le défaut d’éclairage sur la nouvelle voie de communication menant notamment vers le nouvel aéroport du pays.

Pour l’atteinte de ces objectifs, un plan d’actions qui s’articule autour de deux points a été adopté. Le premier point est relatif au « dépôt d’une plainte auprès du procureur de la République, en relation avec la famille (de Papis Mballo du groupe Gelongal), pour homicide involontaire et mise en danger de la vie d’autrui. »

Papis Mballo, artiste du groupe musical Gelongal, est décédé vendredi dernier sur l’autoroute à péage suite à un accident causé par la divagation de bœufs.

Le second point du plan d’actions du Collectif consiste « à interpeller directement, par voie de courrier, le Président de la République pour lui demander de publier le contrat de concession liant l’entreprise Eiffage à l’État du Sénégal ».

Réagissant à l’accident mortel de Papis Mballo, le Président Macky Sall, lors de la cérémonie de levée des couleurs, lundi au Palais présidentiel, a invité son gouvernement à entamer des discussions avec l’exploitant Eiffage pour « accélérer la révision de la concession (d’exploitation) et des tarifs » sur l’autoroute à péage.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire