Dakar-Echo

Nafi Ngom Keïta attaque Cheikh Yérim Seck et Mankeur Ndiaye

NAFINGOMKEITA_ofnacSelon nos confrères du Populaire, ça risque de saigner dans les couloirs de la République. Et ce qui est à l’origine de la castagne en vue n’est rien moins que l’affaire de la déclaration de patrimoine et les révélations faites par Nafi Ngom Keïta.

Le terrain de bataille : un procès qu’elle compte faire contre Cheikh Yerim Seck. Selon Le Populaire, elle en a fait la révélation dans un message qu’elle a envoyé à ses amis et dans lequel elle accuse aussi le ministre des Affaires étrangères de les avoir menacées son équipe et elle.

Le journal nous propose de lire ce message qui certainement va susciter d’autres réactions, tout aussi fortes.

«L’objet de ce message est aussi de vous informer de ma décision de porter plainte contre Yérim Seck qui m’insulte et qui me fait insulter en toute impunité par son site. Il le fait en filtrant et en enlevant toute réponse objective visant à rétablir la vérité ou juste donner une opinion contraire. L’objectif est de faire croire que je suis une personne qui n’est pas digne de confiance et qui n’a aucune personnalité. Et de faire accepter l’idée que ce sont les sénégalais qui le pensent». 

Elle va créer un autre gros problème dans les couloirs de la République en balançant le nom d’un ministre, celui des Affaires étrangères. «Vous êtes tous tristes, puisque désarmés face à une campagne de dénigrement orchestrée par des criminels. Le Ministre Mankeur Ndiaye qui m’avait appelé alors que je dormais, avait menacé de s’attaquer aux membres de l’Ofnac. C’est donc le début d’une longue campagne de discrédit. (…) Comme d’habitude, je reste imperturbable face aux attaques de ce genre».

Cependant, dit-elle : «au delà de ma personne, l’image que l’on peut se faire de la Présidente de l’Ofnac est importante ; notre principal input, celui dont dépendra, dans une large mesure, les résultats et les impacts de action de l’office, c’est bien la crédibilité qui nourrit l’engagement patriotique. Du reste, étant membre de l’Association des Inspecteurs généraux des États-Unis et de plusieurs réseaux au plan international, je ne peux pas laisser passer ces attaques sans réagir (…)». 

Réactions
Le Populaire de continuer en disant que des proches du ministre des Affaires Etrangères qui ont eu vent de cette affaire les ont cablé en l’absence de Mankeur au Brésil pour représenter Macky Sall à l’investiture le 1er janvier dernier de Dilma Roussef.

Et vous savez ce qu’ils disent : «on ne comprend pas cela. Mankeur et Nafi sont frères et soeurs qui ont des relations personnelles permanentes et profondes depuis plus d’un quart de siècle».

Selon eux, «la nature de leurs relations est telle que le ministre peut s’autoriser à l’appeler à n’importe quelle heure».

Des réactions sont aussi enregistrées du cabinet de Mankeur où un de ses proches collaborateurs soulignent que «depuis cinq ans, il n’y a pas eu de contacts entre Mankeur et Cheikh Yérim Seck et qu’il ne peut être derrière ce que la présidente de l’Ofnac considère comme des attaques».

Enfin, il faut souligner que dans les couloirs de l’Ofnac, on confirme quand même que le ministre des Affaires Etrangères a été l’un des premiers du gouvernement à avoir sacrifié à l’exercice de dépôt de sa déclaration de patrimoine.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire