Dakar-Echo

Moustapha Cissé Lô quitte le navire APR

Moustapha Cissé Lô quitte le navire APR

Il n’a pas quitté l’Apr, mais n’en reste qu’un «simple militant». Moustapha Cissé Lô a notifié à Macky Sall sa démission de toutes ses responsabilités dans le parti pour «convenances personnelles».

«Nous avons appris que vous avez démissionné du Secrétariat exécutif national de l’APR». Au bout du fil, Moustapha Cissé Lô confirme : «Il n’y a rien à vérifier puisque je l’ai dit moi-même lors d’un meeting à Kaïré Ndao (département de Mbacké).

J’ai démissionné du Secrétariat exécutif national dont j’étais le secrétaire chargé des comités d’entreprise. J’ai aussi démissionné de toutes les coordinations, dont celle de Dakar où je vote. Je ne participerai plus à aucune réunion des instances du parti. Je reste un simple militant de l’APR et il faut bien le préciser.»

Le député dit avoir adressé une lettre depuis le 12 de ce mois, si je ne me trompe, «au président de l’APR et non au président de la République» dans ce sens. «Je lui ai dit que je reste fidèle à sa vision, qu’il est mon candidat en 2019 mais je reste simple militant de l’APR, c’est clair.

Etre militant, c’est plus fort qu’avoir des responsabilités dans le parti. Je n’en ai plus», insiste-t-il. Mais alors, qu’est-ce qui explique cette démission de toutes les instances du parti au pouvoir ? «Je ne peux pas vous dire les raisons. C’est pour convenances personnelles. Ne cherchez pas à comprendre pourquoi j’ai démissionné. Limi­tez-vous à ce que je vous ai dit», ajoute-t-il.

Cependant, Cissé Lô s’engage à «se battre avec (ses) amis autour de Horizon 2020, un mouvement citoyen pour la réélection du Président Macky Sall».

Mais ce n’est pas une première que le vice-président de l’Assem­blée nationale annonce sa démission des instances de l’APR. Après la défaite de Benno Bokk Yaakaar dont il était la tête de liste à Mbacké aux dernières Locales, le journal Sud Quotidien rapportait ses propos dans son édition du 1er juillet 2014 : «J’ai démissionné des responsabilités politiques que le président de la République m’avait données.

Le Président m’avait désigné comme coordonnateur départemental de l’APR de Mbacké, comme membre du directoire de son parti et membre du Secrétariat exécutif de son parti. Je rends grâce à Dieu d’avoir fait de mon possible pendant 5 ans. Donc, je pense que je dois rendre le tablier après avoir obtenu ces résultats jugés catastrophiques. J’avais dit que si je suis battu en tant que tête de liste majoritaire départementale, j’allais démissionner de toutes les responsabilités politiques.»

hamath 

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire