Dakar-Echo

Mirages

Mirages

Mais à quoi rime tout ce boucan dans le pays ? Du bruit et de la fureur pour se faire entendre du Chef né juste après les indépendances. Soixante hivernages, en excellente santé et pas sénile ni grabataire.

Donc pas facile à lui faire prendre des vessies pour des lanternes. Mais on lui fait miroiter des mirages. Il pouvait rester insensible et les laisser braire et jouer aux guignols.

Le peuple lui-même n’aurait rien dit si tous ces braves gens et dames n’étaient pas en train de dilapider les maigres ressources des caisses de leurs mairies, directions etc.

Ils mobilisent, louent des stades, cars de transports en commun, payent des figurants. Plastronnent, roulent les mécaniques en défiant des adversaires invisibles. Attirent de pauvres hères à coup de billets de banque, sacs de riz ou de mil et qu’ils transportent de hameau à hameau pour soigner des misères qu’ils ont créés.

Leur obsession, partout où ils passent, c’est de réussir le pari de la mobilisation pour leurs intérêts collectifs. Rien n’est gratuit dans leurs actes.

Ces rentiers de la politique font entrevoir au Président « exemplaire » l’illusion d’un troisième mandat pourtant anticonstitutionnel alors que le peuple lui a lancé un sévère avertissement.

C’est même à se demander s’ils ont compris les signaux d’alerte. C’est une indécence morale et intellectuelle de voir des autorités drainer tant de foules dans une période de crise sanitaire.

Les mêmes qui édictent des lois et qui se dépêchent de les fouler au pied. Et voir un homme qui a traversé tous les régimes, de Senghor au jeunot, venir nous débiter des niaiseries du genre qu’on ne peut s’opposer au Président Sall parce que personne ne peut se rendre à Mbour sans passer par l’autoroute qu’il a construite.

Tenir de tels discours ne reflète que la sénilité de son auteur qui pense qu’on peut bouffer du goudron pendant que le peuple meurt de faim.

Apparemment, la bourrasque du mois de mars dernier ne leur a pas servi de leçon. Elle ne leur a servi à rien du tout ! Peut- être une deuxième dose de rappel, comme celle du vaccin anti-covid ?

Articles similaires

Laisser un commentaire