Dakar-Echo

Mamoudou Wane: Le PS n’a pas de leçon de conduite à recevoir de Me Aïssata Tall Sall.

Mamoudou Wane: Le PS n’a pas de leçon de conduite à recevoir de Me Aïssata Tall Sall.

C’est à Me Aïssata Tall de s’assumer après la création de son mouvement. C’est la conviction de Mamoudou Wane qui voit «une peur de l’avenir» dans la sortie au vitriol du maire de Podor contre le Parti socialiste qui a déclenché une procédure d’exclusion contre ses dissidents.

Aux «auto-exclus» du parti, l’adjoint de Khalifa Sall à la Vie politique du Ps prévient que «les agitations ne feront pas fléchir» le Bureau politique qui prendra une décision «sans état d’âme».«Le Ps n’a pas de leçon de conduite à recevoir de Me Aïssata Tall Sall.»

C’est la réplique de Mamoudou Wane au maire de Podor qui demandait au Ps de «s’assumer» dans la procédure d’exclusion contre les dissidents du parti dirigé par Ousmane Tanor Dieng.

Le secrétaire national adjoint à la Vie politique du Ps estime que sa «sœur a peur de l’avenir qu’elle prétend oser». D’après lui, la présidente du mouvement Osez l’avenir doit assumer son «auto-exclusion» du Ps. «Elle tergiverse et ne sait plus sur quel pied danser car s’inquiétant pour son avenir politique. A l’entendre, on voit qu’elle tient encore au parti.

Mais il ne fallait pas initier tous ces actes de défiance à l’égard du parti. En tout cas, ces agitations ne feront pas fléchir le Bureau politique qui prendra des décisions sans état d’âme», assène M. Wane qui, avec Barthélemy Dias, sont les deux adjoints de Khalifa Sall, responsable à la Vie politique du Ps.

Le Secrétaire général de la coordination des Parcelles Assainies ne considère plus Me Aïssata Tall Sall comme une militante car «depuis le congrès de juin 2014, elle n’a participé à aucune des réunions ni des manifestations du parti». Mamoudou Wane d’ajouter : «Lorsqu’on créé son mouvement, on doit être en mesure de s’assumer.

Si elle a écrit les textes, elle doit bien savoir qu’on ne peut pas créer un mouvement concurrent au parti. Aïssata ne maîtrise pas les textes parce qu’il y a une différence entre écrire et maîtriser.»

A Barthélemy Dias qui annonce une candidature au poste de Secrétaire général lors du prochain congrès en juin 2018, le premier adjoint au maire des Parcelles Assainies ironise : «Ce responsable n’a qu’à arrêter cette comédie théâtrale qui n’intéresse pas le parti. Il n’est pas responsable de coordination et a toujours été coopté dans les instances du parti.

D’ailleurs, pour être Secrétaire général, il faut être du parti. Barthélemy Dias fait partie de ce groupe qui s’est auto-exclu du parti.»

BGDIOP

dakarecho@gmail.com'
Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire