Dakar-Echo

Mamadou Lamine Diallo: l’assemblée nationale a adopté en catimini un texte fiscal et douanier pour l’exploitation du gaz naturel avec la Mauritanie

Mamadou Lamine Diallo: l’assemblée nationale a adopté en catimini un texte fiscal et douanier pour l’exploitation du gaz naturel avec la Mauritanie

Mamadou Lamine Diallo a fait une nouvelle révélation sur la gestion des ressources naturelles du pays. Dans une note reçue à la rédaction, le leader de Tekki indique que l’Assemblée nationale a adopté, en catimini pendant la campagne présidentielle, le dernier acte pour l’exploitation du gaz naturel de GTA Saint Louis. 

A l’en croire, «l’Assemblée nationale de Macky Sall» a adopté un accord fiscal et douanier avec la Mauritanie pour l’exploitation du gaz naturel du bloc appelé GTA/Geumbeul. Un accord indispensable, d’après lui, pour la décision finale d’investissement. «Je rappelle que BP avait donné un ultimatum à fin décembre pour la signature de ce document.

Et l’Assemblée nationale, l’annexe du Palais, a joué sa partition dans la décision finale d’investissement que BP a imposée au Sénégal», informe-t-il. Au total, se désole-t-il, Macky Sall a négocié «tout seul» cette décision finale d’investissement. «Comme je ne suis ni impressionné par le patriotisme, ni par les capacités de négociation technique de la galaxie Faye Sall, le peuple à qui appartiennent les ressources naturelles doit en savoir le contenu», a soutenu le leader de Tekki.

Toujours dans son traditionnelle question hebdomadaire dédiée à Macky Sall, le leader du mouvement Tekki a soulevé un nouveau dossier. C’est celui portant sur la protection civile qui, dit-il, n’est pas une priorité du «bricoleur» Aly Ngouille Ndiaye.

Selon Mamadou Lamine Diallo, il a fallu des incendies en série des marchés pour que le gouvernement daigne réagir et se préoccuper de la prévention. «Il est temps de s’occuper de la protection civile, surtout lorsque l’on construit de plus en plus de bâtiments. Il y a quelques années, ce sont les sapeurs pompiers français qui étaient intervenus à l’immeuble Tamaro en feu à Dakar-Plateau.

Une mesure du progrès dans ce domaine est d’être capable de faire comme les sapeurs français», soutient-il. Mamadou Lamine Diallo estime dans la foulée qu’il est superflu de dire que nos marchés sont mal bâtis. Faisant allusion à la multiplication des grandes surfaces venant des pays occidentaux, il dit être convaincu que le régime qui se réclame de la modernité et qui prétend avoir trouvé la solution finale à l’émergence du Sénégal avec le PSE, doit savoir au moins que l’Occident est organisé avec des normes.

« En vérité, cette apparente modernité se limite à une volonté illimitée de consommer à l’occidentale qui est un des moteurs de la corruption généralisée et des flux financiers illicites notamment vers Dubaï. Des sociétés locales sont utilisées à cet effet. Tout sera clarifié», promet-il.

Articles similaires

Laisser un commentaire