Dakar-Echo

Mamadou Lamine Diallo du mouvement Tekki interpelle Macky Sall à propos de l’eau

Mamadou Lamine Diallo du mouvement Tekki interpelle Macky Sall à propos de l’eau

Le président du mouvement Tekki, apporte son grain de sel dans la polémique sur le contrat d’affermage de l’eau dont l’attribution provisoire à la société française Suez a été annulée par l’Armp.

Mamadou Lamine Diallo se demande si le Président Macky Sall va suivre son beau-frère Mansour Faye en remplaçant la SDE par SUEZ. Il se désole de l’attitude du ministre de l’Hydraulique qui ne cache pas son penchant pour Suez avant d’affirmer avoir dépensé des millions d’euros dans la préparation de l’appel d’offres.

Que Macky Sall ne compte pas sur le leader de Tekki pour l’appel au dialogue qu’il a lancé. Mamadou Lamine Diallo revient sur ce qui fonde la divergence fondamentale de l’opposition avec la mouvance présidentielle.

A l’en croire, le Président Macky Sall n’a jamais caché sa volonté de réduire l’opposition à sa plus simple expression. Mais, le chef de l’Etat ignore, à l’en croire, qu’une démocratie n’a de sens que s’il y a une opposition qui s’oppose, notamment à l’Assemblée Nationale et une justice indépendante qui norme les comportements des populations pour en faire des citoyens respectueux de la loi votée à l’Assemblée nationale.

Selon lui, Macky Sall a toujours appelé au dialogue pour diviser et affaiblir l’opposition. Il rappelle que le premier appel au dialogue, c’était pour couvrir le transfert du prisonnier Karim Wade au Qatar.

Une deuxième fois, c’était pour imposer le parrainage «corrompu» destiné à sélectionner les candidats à la présidentielle d’abord et ensuite les maires.

Cette fois-ci, analyse Mamadou Lamine Diallo, c’est pour faire avaliser quelque chose avec l’onction de Abdou Diouf et de Me Wade. Par conséquent, dit-il, le dialogue ne sera pas à l’avantage de la démocratie sénégalaise.

Articles similaires

Laisser un commentaire