Dakar-Echo

Macky Sall victime du VAR sur les réseaux sociaux après son interview avec la presse sénégalaise

Macky Sall victime du VAR sur les réseaux sociaux après son interview avec la presse sénégalaise

Après son traditionnel message de nouvel an, le chef de l’état sénégalais, Macky Sall a eu un entretien face à la presse sénégalaise.

Ce face à face intitulé « un débat sans détour », diffusé sur la RTS (télévision publique) a vu la participation d’une dizaine de journalistes de la presse publique et privée nationale.

A la question de Cheikh Yérim Seck portant sur l’organisation des élections par une autre personne autre que l’actuel ministre de l’intérieur ALY Ngouille NDIAYE, (ce que le président appelait de ses voeux lorsqu’il était opposant.), le président n’a pas laissé Cheikh Yérim Seck finir sa question qui consistait à dire que ce serait mieux dans le cadre d’élections apaisées de confier l’organisation des élections à une personne autre que ALY NGOUILLE NDIAYE. 

Le président Macky Sall a été catégorique, ce sera non, je ne le ferais pas.

Alors que dans l’émission « Si on en parlait » sur la TFM, le 31 juillet 2011, l’opposant et secrétaire général de l’APR, Mr Macky Sall déclarait, « Cheikh Guèye, le nouveau ministre chargé des élections n’aura pas les coudées franches, puisque Ousmane NGOM a toujours la haute main sur l’administration territoriale »


Il n’en fallait pas plus pour que les internautes se déchainent et ressortent toutes les vidéos ainsi que les phrases où le président disait le contraire de ce qu’il a dit hier devant la presse sénégalaise.

Babacar GAYE en répondant à un internaute sur sa page facebook parlait d’abord de mensonge.

Pour Gaindé Ndiaye Macky Sall a été pris en flagrant délit…

Babacar Sadikh dit qu’il faut le voir pour le croire
Il faut le voir pour y croire.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire