Dakar-Echo

Macky en visite en Casamance pour une semaine

macky_casamanceMacky Sall n’a certainement pas pris à la légère la candidature de son beau-frère, Abdoulaye Baldé, pour la Présidentielle de 2017.

En effet, dans une déclaration publique, le président du l’Union centriste du Sénégal (UCS) portait à l’attention de l’opinion qu’il sera candidat à la Présidentielle de 2017 pour chasser Macky Sall hors du palais.

Cette déclaration du député-maire de Ziguinchor a été suivie par des actions concrètes sur le terrain avec entre autres des tournées nationales à l’intérieur du pays, visites au monde rural, aux acteurs du monde informel, la tenue de l’université centriste à Mbour…

C’est ainsi qu’il est annoncé un séjour d’une semaine de Macky Sall courant de la deuxième semaine du mois de février prochain en Casamance.

Selon les informations fournies par le Populaire, Macky Sall sera à Ziguinchor à partir du 19 février pour deux jours afin de procéder à l’inauguration de l’hôpital de la Paix. Les travaux d’entretien routier de la voierie de Ziguinchor seront aussi réceptionnés de même que le stade Aline Sitoé Diatta…

Le président de l’APR va profiter de sa visite dans la région sud pour tenter recoller les morceaux et faire parler le même langage les multiples petites sensibilités dans le but de sceller l’unité pour neutraliser Abdoulaye Baldé à Ziguinchor.

Car pour rappel, rien que dans la ville de Ziguinchor, on note cinq responsables APR (Benoît Sambou, Mamadou Barry, Doudou Kâ, Courfia Diawara, Aminata Angélique Manga) qui malheureusement sont divisés. Du 21 au 23 février, le leader de l’écurie de Benno Bokk Yakaar se rendra à Kolda pour une tournée politique.

Puisqu’en dehors de l’opération de charme, Macky Sall va également éteindre le feu qui gagne sa case dans le Fouladou avec les micro-tendances dirigées par-ci par le ministre Abdoulaye Bibi Baldé et par-là par Mame Boye Diao.

Et du 23 au 24, SMS sera dans le Pakao, à Sédhiou avec comme prétexte la tenue d’un Conseil des ministres décentralisé. C’est donc dire que pendant une semaine, la République et Benno Bokk Yakaar seront en Casamance pour essayer de neutraliser un potentiel candidat pour 2017 qui est Abdoulaye Baldé.

Mais en attendant, le député-maire de Ziguinchor est en roue libre dans son fief, en atteste les dernières échéances locales où il a largement battu la coalition au pouvoir Benno Bokk Yakaar (Bby) avec 19 745 voix contre 6 606 dans les 143 bureaux des 29 centres de votes que compte la commune de Ziguinchor.

 

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire