Dakar-Echo

L’Uruguay bat le Portugal 2-1 et  retrouve la France en quarts de finale

L’Uruguay bat le Portugal 2-1 et retrouve la France en quarts de finale

Un doublé de Cavani permet à l’Uruguay de battre le Portugal et d’affronter la France en quarts de finale

L’Uruguay a battu le Portugal en 8es de finale de la Coupe du monde (2-1). Auteur des deux buts de son équipe, Edinson Cavani est sorti sur blessure.

Le match : 2-1
La revanche de la finale du dernier Euro n’aura pas lieu et, après avoir défié Lionel Messi, la France n’affrontera pas Cristiano Ronaldo, l’autre meilleur joueur du monde. Mais les Bleus auront peut-être, selon la gravité de la blessure de Cavani (voir ci-dessous), un duo de classe mondiale à surveiller en quarts de finale du Mondial : portée par Suarez et Cavani, l’Uruguay a battu le Portugal en 8es de finale (2-1).

Le film du match
Plus solide, toujours aussi au point tactiquement et défensivement, la Celeste a le plus souvent mis sous l’éteignoir le champion d’Europe à l’image d’un Cristiano Ronaldo inoffensif et menaçant à une seule reprise, sur une frappe de loin bien captée par Muslera (4e).

Victime d’un doublé de Cavani, la Seleçao a passé son temps à courir après le score et a montré qu’elle était à court d’arguments quand CR7, déjà décisif face à l’Espagne (3-3) et au Maroc (1-0), ne parvient pas être le sauveur de son équipe.

L’égalisation de la tête de Pepe (55e) a pourtant laissé entrevoir une issue favorable à la formation de Fernando Santos. Mais Cavani a fait basculer définitivement la rencontre dans la foulée (2-1, 61e), et si Bernardo Silva a manqué l’occasion de profiter d’une sortie ratée de Muslera (70e), c’était peu, trop peu pour voir le Portugal atteindre les quarts de finale.

D’ici vendredi prochain, la Celeste va tout faire pour remettre sur pattes Edinson Cavani. Mais même si elle devait être privée de son attaquant, elle pourra s’appuyer sur une statistique pour croire à son étoile. L’Uruguay a désormais gagné ses quatre premiers matches lors de cette édition. Une telle performance ne lui était arrivée qu’une fois, en 1930. Et elle était montée sur le toit du monde.

Le joueur : Cavani, de la joie à la douleur
Kylian Mbappé ayant signé un doublé plus tôt dans la journée lors d’un match dingue face à l’Argentine (4-3), Edinson Cavani s’était sans doute dit qu’il serait de bon goût d’imiter son partenaire du PSG, dans la soirée, face au Portugal.

Et El Matador ne s’est pas fait prier pour devenir le bourreau des champions d’Europe, en inscrivant deux buts magnifiques sur ses deux « spéciales ». Après un incroyable une-deux avec Suarez, preuve que les deux joueurs forment peut-être le duo d’attaquants le plus complémentaires en sélection, Cavani a ouvert le score d’une superbe tête en extension (7e).

Puis, alors que le Portugal avait égalisé, le buteur a redonné l’avantage à la Seleçao d’une frappe enroulée sans contrôle (2-1, 62e).

Mais la joie qui illuminait le visage de Cavani a laissé place à la douleur, dix minutes plus tard. Cavani s’est blessé au mollet gauche à la 70e minute de jeu, et a dû quitter le terrain, aidé avec classe par Cristiano Ronaldo. Si l’attaquant devait être forfait face à la France, ce serait, à coup sûr, un immense soulagement pour Didier Deschamps et l’équipe de France.

0
Comme Lionel Messi, Cristiano Ronaldo n’a jamais inscrit le moindre but en phase à élimination directe de Coupe du monde. L’attaquant portugais a toujours échoué dans cette quête en 514 minutes.

Sébastien Buron

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire