Dakar-Echo

L’ONU lance un appel à la mobilisation de 686 millions de dollars pour le Mali

L’ONU lance un appel à la mobilisation de 686 millions de dollars pour le Mali

Pour aider 5,3 millions de personnes vulnérables.

Des agences onusiennes et leurs partenaires humanitaires, ont lancé lundi depuis Bamako, un appel à la mobilisation de 686 millions de dollars pour soutenir 5,3 millions de personnes vulnérables.

Alain Noudehou, le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies au Mali, a indiqué que « la situation humanitaire dans le pays est critique. Les conflits et l’insécurité entravent l’accès des travailleurs humanitaires aux communautés ».

Le document souligne que « le nombre de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays (PDI) reste élevé, avec des besoins urgents en matière d’éducation, de santé, d’eau et d’assainissement », ajoutant que « plus de 1,8 million de personnes seront touchées au cours de la prochaine [période de soudure], entre juin et août, le nombre le plus élevé jamais enregistré depuis 2014, contre 1,3 million en 2021 ».

« Pour répondre aux besoins urgents des communautés touchées par les crises alimentaires et nutritionnelles, les Nations Unies ont débloqué 10 millions de dollars par le biais du Fonds central d’intervention d’urgence (CERF). Pour les actions humanitaires et de développement, il est essentiel d’assurer la sécurité des personnes, y compris la sûreté et la sécurité des acteurs qui les assistent », a déclaré Alain Noudehou, le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies au Mali.

Il a affirmé qu’ « ensemble, nous devons soutenir la restauration des moyens de subsistance des populations déplacées et réfugiées, soutenir leur retour en toute sécurité dans leurs lieux d’origine pour réduire progressivement leur dépendance à l’aide humanitaire».

Et d’ajouter qu’« il est nécessaire de continuer à renforcer les initiatives de solutions durables et d’assurer une meilleure coordination entre les actions humanitaires, de développement et de consolidation de la paix pour mieux répondre aux besoins et pour la résilience des communautés dans les zones de conflit ou de post-conflit ».

De son côté, le ministre délégué de la Santé et du Développement social chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Personnes déplacées, Oumarou Diarra a déclaré que « l’engagement des partenaires de mise en œuvre qui accèdent aux personnes vulnérables qui sont dans des conditions difficiles, parfois au péril de leur vie, est le bienvenu ».

Selon Alain Noudehou, la malnutrition a atteint plus de 959 000 enfants, dont 247 000 souffrant de malnutrition aiguë sévère et 712 000 de moins de 5 ans de malnutrition aiguë modérée.

En outre, Alain Noudehou a indiqué qu’« en 2021, la communauté humanitaire a reçu 215 millions de dollars sur les 563 millions de dollars demandés, soit 38 % des fonds recherchés.

Articles similaires

Laisser un commentaire