Dakar-Echo

L’ONU honore les policiers sénégalais basés à Gao

L’ONU honore les policiers sénégalais basés à Gao

Le cinquième contingent de l’Unité de Force de Protection Sénégalais 2 (SENFPU2) a reçu sa médaille de reconnaissance des Nations Unies, ce vendredi 7 septembre, des mains du premier responsable de la Police des Nations Unies au Mali (UNPOL/MINUSMA), Issoufou Yacouba, au cours d’une cérémonie au camp de la MINUSMA dans la cité des Askia.

L’unité sénégalaise de Police de la MINUSMA à Gao a été déployée dans la région depuis bientôt un an. Elle a effectué plus de 2 100 opérations dont 631 patrouilles pédestres, 351 gardes cantonnements, 191 patrouilles solos, 369 patrouilles simples et conjointes avec les Forces de Défense et de Sécurité maliennes, 335 réserves d’interventions rapides.

Un bilan apprécié par le Chef d’UNPOL : « Je salue la contribution de la SENFPU 2 pour la paix au Mali. Vous méritez cette médaille à travers le professionnalisme dont vous avez fait preuve. C’est aussi le lieu de féliciter les officiers de police individuel qui ont apporté, chacun dans leur domaine, leur expertise à l’endroit des partenaires maliens ».

Les 140 agents sénégalais de la force de Police des Nations Unies, dirigés par le commissaire principal Mamadou Sagna, ont reçu un accueil chaleureux de la part des nombreux invités à la cérémonie. Parmi ceux-ci, le représentant du Gouverneur de la région de Gao, le chef du bureau régional de la MINUSMA à Gao, le Chef de la Police de la MINUSMA et le commandant régional d’UNPOL.

Malgré les nombreuses difficultés rencontrées sur le terrain, ces hommes et femmes n’ont pas cessé d’assurer leur rôle de protection des personnes et des biens dans la cité des Askia et au-delà. Ils ont effectué des patrouilles pédestres, courtes et longues portées, qui les ont souvent menés jusqu’à Labbezanga, à la frontière entre le Mali et le Niger. « À Ansongo, vous avez pris une part substantive à la sécurisation du processus électoral en juillet et août dernier », a rappelé le Commandant régional de la Police des Nations Unies à Gao, Mohamed Prince Aledji.

Dans quelques jours, ces soldats de la paix vont rejoindre leur Sénégal natal pendant que d’autres viendront les remplacer pour 12 autres mois, dans le cadre de l’exécution du Mandat de la MINUSMA. « Je prie Dieu d’exaucer tous nos vœux pour le retour définitif de la paix et de la stabilisation au Mali et dans la sous-région ouest – africaine, » a souhaité le Commissaire principal Mamadou Sagna, Commandant de l’Unité de Force de Protection Sénégalaise 2 (SENFPU2) à Gao.

Articles similaires

Laisser un commentaire