Dakar-Echo

L’Observatoire citoyen de l’Assemblée nationale du Sénégal plaide pour la transparence parlementaire

L’Observatoire citoyen de l’Assemblée nationale du Sénégal plaide pour la transparence parlementaire

L’Observatoire citoyen de l’Assemblée nationale du Sénégal plaide pour la transparence parlementaire, estimant que cela pourra mettre fin à « l’appréciation assez négative » que les populations ont du travail du député et de l’Assemblée nationale.

« Au Sénégal, il y a une absence totale de transparence sur les activités de l’Assemblée nationale qui viole la loi car, depuis 2000, elle n’a pas publié les lois qu’elle vote dans le journal officiel. S’agissant des sessions, elle ne publie pas non publie un journal d’activités. C’est pourquoi, à travers notre observatoire, nous plaidons pour une transparence parlementaire », a expliqué Ndiaga Guèye, son président, dans un entretien à nos confrères de l’ APA.

Ce faisant, M. Guèye estime que l’essentiel de « l’incompréhension du travail des députés et de l’appréciation assez négative » que le citoyen a du député et de l’Assemblée nationale vient de l’absence de transparence parlementaire.

« Car, dit-il, la majorité des Sénégalais estime que le député est payé pour ne rien faire car, n’étant jamais informé de son travail à l’Assemblée, mises à part les querelles et les bagarres relayées par la presse lors des sessions. Mais, on ne dit jamais au citoyen c’est tel député qui a initié tel projet de loi, tant de lois ont été votées, tel député a posé tant de questions… »

Pour inverser la tendance, le président de l’Observatoire citoyen de l’Assemblée nationale invite les citoyens à demander ce qui leur revient de droit, c’est-à-dire l’information sur les activités du parlement.

Edouard Touré

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire