Dakar-Echo

Lionel Messi heureux d’être un joueur du Paris SG et « rêve » de lui offrir enfin la Ligue des Champions

Lionel Messi heureux d’être un joueur du Paris SG et « rêve » de lui offrir enfin la Ligue des Champions

Lionel Messi a dit mercredi son « immense bonheur » d’être un joueur du Paris SG et « rêve » de lui offrir enfin son Graal, la Ligue des Champions, qu’il a déjà remportée quatre fois avec le FC Barcelone.

Pour remporter à nouveau la compétition reine du football européen, l’attaquant argentin est convaincu d’être « dans l’endroit idéal », a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse diffusée en direct sur écran géant pour les centaines de supporters réunis devant le Parc des Princes.

A Paris, la « Messimania » ne faiblit pas. Des supporters sont venus dès l’aube faire la queue devant les boutiques du club pour être certains de pouvoir acheter un maillot floqué de son nom et du numéro 30. Sur la boutique en ligne, les modèles hommes étaient déjà en rupture de stock en milieu de matinée.

« La Puce » a parfaitement réussi son arrivée, arborant, en même temps qu’un immense sourire dont il ne se départit pas depuis, un tee-shirt « Ici, c’est Paris » pour les saluer tel un monarque bienveillant à l’aéroport du Bourget, aux alentours du Parc des Princes, puis enfin au balcon de son hôtel des beaux quartiers parisiens.

Galactiques
Dimanche, il avait livré des adieux émus au FC Barcelone où il a commencé à écrire sa légende depuis ses 13 ans. Mais depuis, il a décidé de faire sa « révolution française », comme l’écrit mercredi le quotidien espagnol Marca.

Le PSG est un club rival du Barça et « qu’est-ce que ça fait mal! », titrent les Catalans de Sport. « C’est difficile pour moi d’imaginer Messi avec un autre maillot que celui du Barça », a commenté son ancien équipier Xavi, dans un entretien au Times.

Les raisons qui ont incité les dirigeants du club de la capitale à engager l’attaquant de 34 ans sont connues: Messi redonne une nouvelle dimension à son projet, à la fois sportive et économique.

Pour le Championnat de France tout entier, miné par la crise sanitaire et la réduction drastique de ses revenus audiovisuels, c’est une bouffée d’oxygène. C’est « une nouvelle extraordinaire pour l’exposition de la Ligue 1 à l’international », a savouré le président de la Ligue, Vincent Labrune.

Du côté du terrain, la présence de la « Pulga » rapproche Paris de son rêve de gagner la Ligue des champions. Son riche propriétaire qatarien (QSI) espère donc que la superstar qui l’a remportée quatre fois lui montrera la voie.

C’est une équipe de galactiques, renforcée cet été par Georginio Wijnaldum, mais aussi Sergio Ramos et Gianluigi Donnarumma, trois joueurs qui étaient la saison passée les capitaines des Pays-Bas, du Real Madrid et de l’AC Milan. Sans oublier le Marocain Achraf Hakimi qui, dans son couloir droit, a fait forte impression lors des matches de préparation et du Trophée des Champions.

« L’arrivée de Leo au sein de notre équipe de classe mondiale confirme la pertinence et la réussite de notre recrutement », a déclaré le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi.

Le silence de Mbappé
Avec Neymar et Kylian Mbappé, si celui-ci venait à rester, l’Argentin formerait l’un des trios d’attaquants les plus redoutables de l’histoire, qui rappellerait la ‘MSN’ de son époque catalane, aux côtés de Luis Suarez… et Neymar.

L’avenir du Français, qui n’a toujours pas prolongé son contrat expirant en 2022 et que la presse espagnole évoque au Real Madrid, reste toutefois en suspens.

Mercredi à la mi-journée, il n’avait toujours pas réagi à l’arrivée de Messi, contrairement à Neymar, ravi de voir son duo avec Messi « de nouveau réuni ». Mais Nasser al Khelaifi a relevé qu’avec ce recrutement, Mbappé n’avait « pas d’excuse » pour souhaiter partir, le PSG étant le club qui lui offre le plus de garanties sportives.

Les débuts du futur N.30 parisien ne sont pas attendus pour samedi, contre Strasbourg en Ligue 1, en raison de son retard dans la préparation physique. Il pourrait démarrer le 29 à Reims, ou après la trêve internationale, contre Clermont le 12 septembre.

S’il coûte cher, Messi est aussi une superstar susceptible de rapporter très gros au club, qui compte six fois moins d’abonnés sur Instagram que son joueur, même si l’audience du club croît de manière exponentielle avec 3 millions d’abonnés en plus en deux jours.

Selon la presse française, le PSG a proposé un salaire annuel net autour de 40 millions d’euros par an, assorti d’une importante prime à la signature, à l’Argentin qui s’est engagé pour deux ans, avec une saison supplémentaire en option.

De tels émoluments le placeraient au niveau de Neymar (36 M EUR), le footballeur le mieux payé de l’histoire du football français.

L’occasion était trop belle pour QSI, dans un contexte de fair-play financier allégé qui lui donne plus de marge.

Articles similaires

Laisser un commentaire