Dakar-Echo

L’indien Jindal veut construire la plus grande centrale électrique du Sénégal

L’indien Jindal veut construire la plus grande centrale électrique du Sénégal

Jindal Steel And PowerSelon des informations recueillies par nos confrères de Jeune Afrique, le groupe indien Jindal Steel and Power va signer avec l’État sénégalais un contrat pour la construction d’une centrale thermique de quelque 300 mégawatts : un projet de 900 millions de dollars.

En effet, selon le journal parisien, le conglomérat indien Jindal Steel and Power (JSPL) s’apprête à signer avec l’État sénégalais un contrat pour la construction et l’exploitation d’une centrale thermique de quelque 300 MW – une capacité encore jamais atteinte au Sénégal.

Ce projet de 900 millions de dollars (plus de 777 millions d’euros) n’attend plus que la signature de Maïmouna Ndoye Seck, le ministre de l’Énergie, pour que les travaux soient lancés à Kayar, au nord-est de Dakar.

Consommation en hausse

Pour sa première implantation au Sénégal, le groupe indien, actif dans l’acier, l’énergie et les infrastructures, s’est appuyé sur le cabinet d’avocats dakarois Geni & Kebe, dirigé par Mouhamed Kebe, a appris Jeune Afrique. Le gouvernement sénégalais multiplie actuellement les projets électriques, tous portés par des acteurs privés, pour venir à bout de la crise énergétique, tandis que la consommation augmente de 10 % par an.

Sur le continent africain, JSPL est présent dans la production minière (fer, charbon, calcaire, cuivre…) en Afrique du Sud, au Mozambique, en Tanzanie, en Zambie, en Namibie et en Mauritanie. Le groupe indien développe également des projets électrique au Botswana.

En 2013-2014, la filiale de Jindal Group a réalisé un chiffre d’affaires de 3,3 milliards de dollars (18,33 % des revenus de la maison-mère). Jindal Steel and Power est présent dans 29 pays et emploie plus de 20 000 salariés.

Avec Jeune Afrique

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire