Dakar-Echo

Ligue 1: Lyon humilie Bordeaux

lacazette-lyon-caen-12-decembre-2014Profitant du nul du PSG contre Montpellier (0-0), Lyon a pris la deuxième place de la L1 à la faveur de son superbe succès à Bordeaux (5-0). L’OM n’est qu’à deux points.

LIGUE 1 19E J. Lyon frappe très fortProfitant du nul du PSG contre Montpellier (0-0), Lyon a pris la deuxième place de la L1 à la faveur de son superbe succès à Bordeaux (5-0). L’OM n’est qu’à deux points.

Le match : 0-5

Lorsque Hubert Fournier a été nommé l’été dernier à Lyon, on était bien loin d’imaginer que le club serait deuxième à la trêve, devant le PSG, St-Etienne et Monaco… Meilleure attaque de la L1, défait une seule fois lors de ses quinze derniers matches de Championnat, l’OL montre à chaque journée que son effectif peut aller très loin.

Contre Bordeaux (5-0), les hommes de Fournier ont souffert lors des vingt premières minutes avant de monter en puissance pour finalement faire exploser un adversaire réduit à dix à la 66e. Le passage des locaux du 3-5-2 au 4-4-2 n’a rien pu y faire.

Déjà vainqueur à Chaban-Delmas lors de ses deux dernières venues, avec notamment un but de Tolisso (déjà) le 10 mars dernier, l’OL peut partir en vacances l’esprit tranquille avec ce score : c’est la première fois de son histoire qu’il s’impose avec cinq buts d’écart à l’extérieur ! Pourtant, le revenant Carrasso a été très bon, notamment devant Njie (37e).

Sixième à sept points du podium, Bordeaux fait preuve d’irrégularité et n’a gagné que deux fois lors de ses six dernières sorties. Pour Jean-Louis Triaud, interrogé dans nos colonnes, c’est «médiocre» et «pas totalement satisfaisant sportivement».

Les hommes du match : Nabil Fékir et Alexandre Lacazette

Aligné au poste de numéro 10 à la place de Gourcuff ou de Ghezzal, qui étaient annoncés dans le onze de départ, Nabil Fékir s’est régalé avec Lacazette devant lui. Il a adressé la quatrième passe décisive de sa saison de l’extérieur du gauche au meilleur buteur de la L1 à la 39e. Puis il a marqué pour la première fois à l’extérieur sur un dégagement de Lopes, en profitant d’une erreur de Sertic (81e).

Lacazette, lui, a aussi donné une dernière passe à Ferri en fin de rencontre (85e) avant de faire trembler les filets une nouvelle fois sur un centre de Bedimo (entré à la place du titulaire Dabo). Sur les treize derniers matches de Championnat, il a été décisif à 19 reprises : cinq dernières passes et 14 buts ! En 50 rencontres jouées en 2014, il a marqué 31 fois. Parmi les Français, seul Benzema a fait mieux (35).

Le fait du match : L’expulsion de Pallois

Déjà mené 0-2, Bordeaux joue haut et se fait prendre en contres. A la 65e, Njié part dans le dos de la défense mais est rattrapé par Nicolas Pallois. Déjà en difficulté en début du match, ce dernier tacle et fauche le Lyonnais qui allait seul au but : carton rouge direct.

Mais l’arbitre n’avait pas vu que la faute était dans la surface et ne donne qu’un coup franc aux Lyonnais. Un moindre mal pour des Bordelais déjà dépassés.

Le chiffre : 40

Cela faisait 40 ans que Bordeaux n’avait pas chuté aussi lourdement à domicile. Le 24 février 1974, les Girondins avaient perdu contre le Saint-Etienne des frères Revelli (0-5).

Cyril OLIVÈS-BERTHET

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire