Dakar-Echo

Levée de l’immunité parlementaire de Boubacar Williembo Biaye et El Hadj Mamadou Sall, deux députés du parti présidentiel

Levée de l’immunité parlementaire de Boubacar Williembo Biaye et El Hadj Mamadou Sall, deux députés du parti présidentiel

Les députés ont voté, mardi, à une large majorité la levée de l’immunité parlementaire des députés Boubacar Williembo Biaye et El Hadj Mamadou Sall, membres du groupe parlementaire de la majorité présidentielle, cités dans une affaire de trafic de passeports diplomatiques.

‘’84 voix pour, zéro contre et trois abstentions alors conformément à la loi l’immunité parlementaire de nos collègues Boubacar Williembo Biaye et El Hadj Mamadou Sall est levée’’, a déclaré le président de l’Assemblée, Moustapha Niasse, lors de la séance plénière, en présence de l’un des députés cités dans cette affaire, M. Biaye.

L’Assemblée nationale a adopté la résolution de la commission ad hoc, qui a été mise sur pied à la suite d’une saisine du garde des Sceaux, ministre de la Justice, qui a transmis à M. Niasse un courrier du procureur général près la cour d’appel de Dakar, le 4 octobre, en vue de la levée de l’immunité parlementaire de ces deux députés de la majorité.

‘’Comme à l’accoutumée, à chaque fois que la justice nous saisit pour demander la levée de l’immunité parlementaire d’un député pour enquêter afin que la justice puisse faire son travail on ne s’y est jamais opposé’’, a dit le président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar, Aymérou Gning.

Dans cette optique, il a souligné que ‘’les députés ne jugent pas mais ils peuvent faciliter à la justice de faire son travail en répondant favorablement à sa demande’’, avant de rappeler que ‘’toute personne accusée bénéficie d’une présomption d’innocence’’.

‘’C’est la raison pour laquelle, par respect à l’institution judiciaire, si un des nôtres est cité dans une affaire on doit faire de notre mieux pour lui permettre de laver son honneur et celle de sa famille et c’est ce que nous avons toujours fait’’, a-t-il ajouté.

Il a salué la présence de ses collègues députés ’’qui ont fait honneur à l’institution parlementaire en venant répondre à la convocation de la commission ad hoc chargée d’examiner la demande de la levée de leur immunité parlementaire’’.

Le rapporteur de la commission ad hoc, Sira Ndiaye, s’est, de son côté, réjouie de voir que ‘’l’Assemblée nationale s’est honorée de respecter le principe de séparation des pouvoirs’’. Car, dit-elle, ’’je pense que cette plénière le montre pleinement à suffisance’’.

’Nul n’est au-dessus de la loi et que cette plénière encore une fois montre à suffisance que les députés issus de la majorité Benno Bokk Yaakaar sont nullement au-dessus de la loi et que la loi, elle est générale et impersonnelle’’, a-t-elle ajouté.

Elle a souligné la disponibilité dont les deux députés ont fait montre durant toutes les étapes de la procédure et ’’leur demande pour que leur immunité parlementaire soit levée’’.

‘’Ils ont posé un acte responsable, un acte républicain parce qu’ils pouvaient essayer de se cacher derrière leur immunité pour refuser de se mettre à la disposition de la loi mais ils nous ont facilité le travail car lorsque la commission ad hoc les a convoqués ils sont tous les deux venus répondre’’, a-t-elle fait savoir.

‘’’Je ne prends pas la parole pour me défendre devant vous parce que ce n’est pas de votre responsabilité et je n’ai pas aussi la prétention de me laver à grand eau parlementaire car j’aurai la possibilité de me défendre au lieu indiqué et devant la personne indiquée’’, a dit Boubacar Williembo Biaye devant ses collègues députés.

Dans cette dynamique, il a demandé à ‘’ses collègue de ne pas s’inquiéter parce qu’il s’agit d’une procédure qui permet à l’une des plus grandes institutions de notre pays et l’un des piliers de notre état de droit de faire son travail de la manière la plus sereine possible ’’.

‘’Si je suis coupable j’aurai la responsabilité de porter la coupe comme Jésus Christ a porté la coupe devant la couronne’’, a-t-il fait valoir.

Articles similaires

Laisser un commentaire