Dakar-Echo

Lettre ouverte au Ministère des Sports du Sénégal, Mr Matar BÂ

Lettre ouverte au Ministère des Sports du Sénégal, Mr Matar BÂ

Monsieur Le Ministre Matar BÂ,

A l’issue du conseil des ministres délocalisé à Sédhiou le 25 février 2015, sur demande de l’ETAT du Sénégal, votre ministère a entamé des travaux au niveau du stade municipal de Sédhiou pour une livraison fin 2015 début 2016.

Malheureusement, les travaux sur ce chantier ont été interrompus quelques mois plus tard pour des raisons inexpliquées ou du moins pas convaincantes. Depuis ce temps, la jeunesse de Sédhiou ne cesse de multiplier les appels pour que cette infrastructure importante leur soit enfin livrée.

Malgré nos sit-ins, nos communiqués de presse, les prières des imams et de nos parents aucune solution n’est proposée et le Stade municipal reste toujours un chantier abandonné.

Pourtant Monsieur le Ministre, lors de votre visite à Sédhiou vous avez déclaré que :

la construction du stade de Sédhiou est pour vous « un engagement personnel à court terme »,

le problème du stade vous tient à coeur et que vous allez en faire un combat personnel,

il faut une discrimination positive par rapport aux régions qui sont dépourvues de tout et que Sédhiou est la première région qui n’a rien.

Aujourd’hui, nous jeunes de la région de Sédhiou commençons sérieusement à nous poser des questions sur votre engagement et celui de l’ÉTAT pour finir notre seul terrain de foot jadis « praticable ».

Car Monsieur le Ministre, nous n’avons plus rien à vous expliquer sur les besoins de Sédhiou en terme d’infrastructures sportives. Nos besoins sont vitaux et vous êtes sans savoir que la jeunesse de Sédhiou pendant l’hivernage n’a d’autre occupation pour se divertir que le football, alors pourquoi ne pas mettre les moyens pour nous livrer ce stade?

D’ailleurs cette année pendant que le reste des jeunes du Sénégal profitent des vacances à travers les Navétanes, la jeunesse de Sédhiou est divisée (15 ASC veulent boycotter les Navétanes) à cause des travaux de ce stade qui tardent à finir. Nous sommes tous d’accord que votre devoir en tant que Ministre des sports et d’offrir un cadre de vie favorable à la pratique du sport en général, donc pourquoi ne mobilisez-vous pas les moyens pour nous?

Le début des travaux du stade était-il de la poudre de perlimpinpin pour amadouer un clientèle politique? Car selon votre collègue Ministre de l’Emploi et Maire de Sédhiou, les travaux du stade municipal ont démarré avec des fonds de caisse du ministère, en gros il n’y avait pas de budget prévu pour ces travaux. Certains ont aussi avancé le fait que les travaux sont bloqués à cause d’un avenant lié aux surcoûts du projet.

Quoi qu’il en soit Monsieur le Ministre, nous ne comprenons pas qu’en trois ans, l’Etat du Sénégal ne parvient pas à trouver un budget pour finir des travaux aussi dérisoires que ceux du stade de Sédhiou.

Est-ce un manque de volonté politique ou un manque de considération à l’égard des jeunes de la région de Sédhiou ?

En tout état de cause, Monsieur le Ministre, Sédhiou à l’instar des autres régions du Sénégal mérite d’avoir son stade municipal avec des équipements complets y compris pelouse et projecteurs.

Je vous prie, Monsieur le Ministre d’agréer l’expressions de nos sentiments distingués,

Dr. Mamadou CISSE,

Coordonateur des Jeunes de la Région de Sédhiou (JRS)

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire