Dakar-Echo

Les victimes de la cité Gadaye obtiennent gain de cause devant la Cour d’Appel de Dakar

Les victimes de la cité Gadaye obtiennent gain de cause devant la Cour d’Appel de Dakar

Les 253 familles de la Cité Gadaye dont les maisons ont été rasées par le promoteur immobilier Mbaye Fall ont obtenu gain de cause hier devant la Cour d’appel de Dakar.

Le juge a infirmé la peine en première instance en condamnant le promoteur Mbaye Fall à 2 ans dont 6 mois ferme pour destruction de biens appartenant à autrui.

Pour les dommages et intérêts, le Directeur général de la société Technologie 2000 devra payer 4 milliards Fcfa à ses victimes. L’avocat de la défense qualifie le verdict de scandaleux et choquant. Selon Me Ciré Clédor Ly, la justice de notre pays est en train de tomber sur la tête.

Parce que, argumente la robe noire, son client détient un titre foncier et des personnes sont venues y construire nuitamment.

A l’en croire, la Direction de la Surveillance et du Contrôle de l’Occupation des Sols (DESCOS) qui avait considéré les constructions des 253 familles comme irrégulières puisqu’elles n’avaient même pas de titre foncier, les a démolies. Pour Me Ciré Clédor Ly, les victimes devaient plutôt porter plainte contre la Descos.

Me Ciré Clédor Ly se pourvoit en Cassation

L’avocat de Babacar Fall ne compte pas laisser passer ce verdict. Me Ciré Clédor Ly promet de saisir la Cour Suprême pour «qu’elle applique sa jurisprudence ».

Pour sa part, le président du collectif des victimes de Gadaye, El Hadji Wagué a jubilé après l’annonce du verdict. Après 6 ans de combats judiciaires, il estime qu’il s’agit d’une grosse victoire.

Articles similaires

Laisser un commentaire