Dakar-Echo

Les sportifs dénoncent l’esclavage des migrants en Libye

Les sportifs dénoncent l’esclavage des migrants en Libye

« Mon cœur a mal, l’homme noir n’est pas une valeur marchande. » Comme Bafétimbi Gomis, des dizaines de sportifs se sont indignés, ce week-end, sur le traitement réservé à de nombreux migrants en Libye. Un récent reportage de la chaîne américaine CNN montrait que certains d’entre eux étaient vendus aux enchères, pour des prix allant de 500 à 700 dinars libyens (jusqu’à 435 €). Un véritable marché aux esclaves que de nombreux footballeurs ont dénoncé.

 Auteur d’un but magistral face à l’Espanyol Barcelone, dimanche, Geoffrey Kondogbia a exposé un tee-shirt avec un message clair : « Hors football, je ne suis pas à vendre. » Le milieu de terrain français a ensuite publié sur Instagram une déclaration de soutien aux personnes touchées par ces horribles agissements. Toujours sur le terrain, Paul Pogba a lui aussi soutenu les migrants en Libye en célébrant son but avec Manchester United comme s’il était menotté : « Mes prières vont à ceux qui souffrent de l’esclavage en Libye », a ajouté l’ancien joueur de la Juventus su les réseaux sociaux.

3 puntos ! Gracias Dios ???????? #larebellionestenmarche Apoyo a las personas explotadas en Libia #Libertad

Une publication partagée par Geoffrey Kondogbia (@geoffreykondogbia) le

Une enquête ouverte
D’autres joueurs, à l’instar de Serge Aurier ou Didier Drogba se sont aussi exprimés sur ce sujet sur les réseaux sociaux. « Comment peut-on rester indifférent devant tant de haine, l’esclavage, la traite humaine est là sous nos yeux chez nous en Afrique en Libye ? », a écrit l’ancien buteur de Chelsea.

Comment peut on rester indifférents devant tant de haine, l’esclavage, la traite humaine est la sous nos yeux chez nous en Afrique en Libye !!!! Partagez sur vos réseaux, manifestez jusqu’à ce que ce cauchemars cesse!! J’invite les autorités libyennes à stopper ces actes d’une barbarie qui laisse sans voix et censés être révolus!!! Honte à ceux qui traitent ainsi leur frères humains!!!!!!! Shame on those who see this and decide to stay silent, no words will be strong enough to describe how I feel about such slavery!!! Migrants are not your slaves, freedom for those who are leaving their countries for a better place to live and end up in these horrific people This is a crime against humanity and as human beings we can’t stay silent and not say or do anything

Une publication partagée par didierdrogba (@didierdrogba) le

Les sportifs, qui s’expriment d’habitude peu sur les questions politiques et internationales, tentent de faire bouger les choses en s’exprimant sur les réseaux sociaux, à l’image du défenseur central de Caen, Alexander Djiku.

Le volleyeur Earvin Ngapeth s’est lui aussi fendu, dès vendredi, d’un message d’indignation sur Twitter : « Donc l’esclavage a repris dans le plus grand calme. »

Après la diffusion de ce reportage, le gouvernement libyen d’union nationale (GNA), évoquant des actes « inhumains », a affirmé, dimanche, qu’une enquête avait été ouverte. « Si ces allégations sont confirmées, toutes les personnes impliquées dans ces crimes seront punies », a promis le ministère des Affaires étrangères, dans un communiqué lu devant la presse.

dakarecho@gmail.com'

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire