Dakar-Echo

Les régions du Sénégal desservies avec les bus Sénégal Dem Dikk

Les régions du Sénégal desservies avec les bus Sénégal Dem Dikk

Les bus de « Sénégal Dem Dikk », facilement reconnaissable à leurs couleurs noir et blanc, et rouge bordeaux-beige, font désormais partie du décor du terminus de Liberté 5 (Dieupeul), choisi comme point de départ par la société de transport « Dakar Dem Dikk », pour assurer des liaisons régulières entre la capitale sénégalaise et les villes de l’intérieur.

Le 1 er février dernier, la société nationale de transport en commun a lancé son projet de transport interurbain en mettant en circulation 40 bus climatisés. Une première pour le Sénégal et pour « Dakar Dem Dikk » qui assurait le transport urbain à Dakar et sa grande banlieue.

Quatre villes sont couvertes pour cette première phase : Kaolack, Touba, Fatick et Tivaouane. Les villes de Kolda, Podor, Tambacounda, Matam, Saint-Louis, Ziguinchor, Ndioum, Mbour seront desservies par la suite.

Depuis lors, les bus de « Sénégal Dem Dikk » (aller et revenir en wolof) partent du terminus de liberté 5 pour assurer le transport des voyageurs et de leurs biens à l’intérieur du pays à des heures et tarifs fixes.

Sur place, les travaux de construction de la gare « Sénégal Dem Dikk » sont en cours avec des maçons qui sont à pied d’œuvre sur un chantier clôturé par des zincs. Un bâtiment assez imposant qui est visible sur le site renseigne sur l’importance du projet qui devra à terme desservir toutes les villes du Sénégal.

Mamadou Faye, le représentant de l’entreprise Africa business services (ABS), chargée des travaux, renseigne que la structure va abriter deux bureaux, un magasin et une salle d’attente. Il ajoute que les constructions ont démarré depuis le premier février, jour du lancement du projet, pour une durée de 45 jours.

En attendant la fin des travaux de la gare « Sénégal Dem Dikk », les agents chargés d’enregistrer les voyageurs devront faire avec les moyens du bord. C’est le cas d’un responsable de la société de transport Dakar Dem Dikk, trouvé dans un bus en partance pour Tivaouane (centre).

Sous le couvert de l’anonymat, il dit être obligé de prendre son mal en patience en travaillant dans le bus et non dans un bureau.

Pour les localités desservies, le responsable confirme qu’il s’agit des quatre premières destinations retenues pour la phase test (Kaolack, Touba, Fatick et Tivaouane), en plus de la ligne Dakar-Podor-Ndioum actuellement opérationnelle.

Il précise aussi que Fatick et Mbour ne sont pas pour le moment des destinations finales. C’est la ligne Dakar-Kaolack, qui sert en même temps à convoyer les voyageurs à destination de Fatick et Mbour, selon lui.

Les voyageurs en provenance de ces villes ont la possibilité d’effectuer une réservation sur le bus en partance de Kaolack en appelant le numéro vert 33 824 10 10, précise ce responsable. Ils seront pris en cours de route au niveau des sièges de Sénégal Dem Dikk situés sur la route nationale.

S’agissant des horaires et jours de départs, il est établi ainsi selon le responsable sur place : sur la ligne Dakar-Kaolack deux bus prennent le départ tous les jours. Il en est de même pour les bus en provenance de Kaolack au quartier de Médina Mbaba à l’entrée de Médina Baye.

Pour la ville de Touba aussi, c’est deux départs à Touba et à Dakar aux mêmes heures, tous les jours, sauf le mercredi. Concernant l’axe Dakar-Tivaoune, deux bus prennent départ à des heures fixes. A l’inverse, deux bus quittent Tivaoune à des heures connues d’avance.

Quant à la destination de Podor Ndioum, il y’a dans la semaine, trois départs en provenance de Dakar, les lundis, mercredi et le vendredi. A l’opposé il est également prévu trois départs : mardi, jeudi et dimanche.

Le même responsable précise par ailleurs que, concernant les prix du transport, il est prévu très prochainement de faire un zonage forfaitaires des différentes destinations à cheval entre les terminus.

Il signale que les bus de « Sénégal Dem Dikk » allient à la fois, confort, sécurité et ponctualité. Sur le personnel à bord, il y’à un chauffeur principal et un chauffeur convoyeur, dit-il, annonçant qu’il est également prévu en cours de route, des contrôles inopinés qui seront effectués par des agents contrôleurs déployés sur tout le long des différents trajets desservis.

Concernant l’affluence des usagers depuis le lancement du projet, il explique que les bus affichent plein régulièrement. Mais, poursuit le responsable de Dakar Dem Dikk, « il arrive que des bus partent à moitié vide devant l’impératif du respect des horaires, comme on peut aussi rejeter des passagers surtout le week-end ».

Selon lui, l’achat des billets se fait sur place pour le moment, dans le bus avant tout départ, en attendant que les localités soient disponibles.

Arrêt Kaolack : Médina Mbaba, sur la route de Médina Baye, en face Cisco Technologie (boutique).
Tél.: 77 654 17 62

Arrêt Touba : Darou Marnane, derrière la résidence Cheikhoul Khadim, en face l’ancienne gare routière de Touba. Tél.: 77 543 76 81

Arrêt Fatick : au quartier Ndiaye Ndiaye 2, près du cimetière. Tél.: 77 322 39 21

Arrêt Tivaouane : à l’entrée de Tivaouane au quartier PAM sur la route du lycée à 60 mètre de la route nationale. Tél.: 77 270 30 22

dakarecho@gmail.com'

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire