Dakar-Echo

Les Préfets ont remplacé le parrainage ! Par Emmanuel Desfourneaux

Les Préfets ont remplacé le parrainage ! Par Emmanuel Desfourneaux

L’élection locale, bien que considérée comme intermédiaire, moins prestigieuse que les législatives et les présidentielles, est très appréciée par les électeurs en raison de la proximité des élus locaux avec la population.

La démocratie locale sénégalaise respirait après le refus d’imposer le parrainage sur le modèle des dernières élections présidentielles de février 2019. Tout au plus, une caution, légitimement, était exigée.

Le parrainage n’est pas en soi anti-démocratique. Ce système permet de réguler les candidatures fantaisistes et en surabondance.

L’institution préfectorale n’est pas en soi anti-démocratique. Celle-ci permet de garantir la souveraineté de l’Etat républicain sur tout le territoire.

En réalité, tout dépend de l’usage que les gouvernants en font. Une démocratie présuppose des démocrates.

Le parrainage en 2018 a été un instrument politicien en faveur de la réélection de Macky Sall. Après avoir éliminé ses principaux rivaux, il a pu écarter des « petits » candidats et éviter ainsi la dispersion des voix en vue de gagner dès le premier tour en 2019.

Pour les élections locales de janvier 2022, la préfectorisation de la démocratie locale permet à Macky Sall d’éliminer, sans vergogne, des listes de l’opposition. En plus de soutenir des listes parallèles (approche anti-républicaine) et de traficoter le fichier électoral, sans compter le clientélisme, vous obtenez à l’arrivée des résultats biaisés.

Il faut s’attendre à ce que les résultats sortis des urnes au soir du 23 janvier déçoivent les espérances de mars 2021, et expriment un retour aux affaires de Macky Sall dans le sens de reconquête du pouvoir.

Le soutien du ministre de l’Intérieur aux Préfets, désavoués par la Justice Républicaine du Sénégal, en dit long sur le combat de survie du régime de Macky Sall. L’invite à se pourvoir en cassation d’Antoine Félix Abdoulaye Diome est légale, mais je doute de sa conformité par rapport à l’esprit républicain et à l’exigence démocratique.

Articles similaires

Laisser un commentaire