Dakar-Echo

Les permis de conduire vont être remplacés au mois de juillet au Sénégal

Les permis de conduire vont être remplacés au mois de juillet au Sénégal

Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Abdoulaye Daouda Diallo, a annoncé, jeudi, à Dakar, le lancement en juillet du processus de remplacement des titres de transport actuels.

« En juillet, le président de la République inaugurera le site central et va ainsi lancer le processus de remplacement des titres de transport actuels », a-t-il dit lors de la présentation des spécimens des nouveaux titres de transports numérisés au Premier ministre.

Abdoulaye Daouda Diallo a affirmé que les sites régionaux seront progressivement ouverts avec un dernier délai fixé au mois de novembre.

Il a assuré que toutes les mesures ont été prises pour que les usagers aient un accès facile aux informations, notamment aux procédures d’enrôlement ainsi qu’aux démarches administratives à suivre.

Grâce au projet CAPP Karangë, a-t-il souligné, les cartes grises, les autorisations de transports, les plaques d’immatriculation et les permis de conduire changeront tous de forme en vue de participer à la sécurité de toutes les routes.

Concernant les cartes grises par exemple, il a indiqué que toutes les cartes de transport sont en format carte bancaire, fabriquées en polycarbonate.

« Elles sont toutes munies d’une puce électronique qui permet la lecture et la vérification par les forces de l’ordre et les agents assermentés de la DTR », a-t-il avancé avant d’ajouter que cela permettra la facilitation et la fiabilisation des contrôles.

Pour ce qui est du permis de conduire, a retenu M. Diallo, le département a choisi d’intégrer le groupe sanguin qui sera visible, en vue de permettre une prise en charge médicale plus rapide en cas d’accident. Avec ce projet, les usagers pourront obtenir leur permis à 10.000 FCFA en lieu et place de 20.000 FCFA.

« Quant aux plaques d’immatriculation, il sera facile de savoir qui est à jour puisque toutes les couleurs ont été changées sur la série normale », a souligné le ministre des Infrastructures.

Il a aussi ajouté que désormais, la plaque sera liée à la voiture non plus au propriétaire.

« J’ai confiance qu’avec tous les autres nouveaux titres de transports routiers, notre pays va se positionner dans les plus hauts niveaux de modernité, de fiabilité et de conformité avec les standards internationaux les plus exigeants en la matière », a réagi le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne.

Selon lui, l’impact de la mobilité intra-urbaine et interurbaine « reste incommensurable » pour le développement économique et social.

Le PM a déploré le fait que les accidents de la route soient « un véritable fléau » dans les transports routiers et constituent « un facteur de contreperformance » dans ce secteur.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire