Dakar-Echo

Les fidèles catholiques prient pour la paix à Popenguine

Les fidèles catholiques prient pour la paix à Popenguine

Les fidèles catholiques se sont rassemblés, dimanche, devant la statue de « Notre Dame de délivrance » pour prier pour la paix au Sénégal en moment qu’ils qualifient de « période de tumulte », à l’occasion de la 130ème édition du pèlerinage Marial de Poponguine.

Rassemblés après la messe, devant la représentation de ’’Notre Dame de délivrance’’, des fidèles catholiques, enfants, jeunes et personnes adultes, sont tous concentrés, les yeux fermés, pour adresser leur prière.

Ils soulignent que ce pèlerinage reste une occasion pour eux d’adresser de prière à la sainte vierge Marie pour que règne la paix au Sénégal à la suite des tensions vécues dans les universités publiques.

Debout, tête inclinée et cœur rependu, ces fidèles veulent « l’exaucement de leur prière sur le pays et leurs familles ».

Trentenaire, Thérèse Sophie, trouvée devant la statue, parle des vœux qu’elle a adressés pour le pays et sa famille.

D’après elle, le moment est bien choisi pour faire des prières à celle qu’elle appelle affectueusement sa « mère », afin qu’elle fasse quelque chose pour sa vie et son pays.

’’Je suis sûre qu’elle va exaucer mes voeux puis qu’elle le fait toujours. Quand, je lui adresse mes prières, je dis, je vous salue ma mère, en lieu et place de je vous salue Marie. Car je suis rassurée qu’elle attend mes prières’’, a-t-elle expliqué.

Pour sa part, Joseph-Marie Ndiaye entouré de ses enfants devant la grotte, évoque l’importance de cette adresse à Marie, surtout en cette période de tumulte au pays.

’’On ne peut pas venir au pèlerinage, sans passer devant notre dame de délivrance pour lui adresser nos prières’’, a-t-il dit, ajoutant qu’il est nécessaire de faire des prières pour la paix au Sénégal et dans les familles.

Habillé en wax avec l’effigie de ’’Maire mère de Dieu’’, Jean Paul Sène souligne que la raison de sa présence à Poponguine, « c’est de formuler des prières pour un bon bon hivernage qui aura des retombées positives sur l’agriculture sénégalaise ».

Pour lui, le message particulier qu’il a reçu de l’homélie de ce matin c’est « la paix et la demande de l’évêque aux fidèles d’inviter le Saint-Esprit au Sénégal, afin qu’il mette fin aux mauvaises pratiques qui gangrènent le pays ».

’’Comme nous ne sommes pas parfaits, nous nous sommes rassemblés devant notre dame de délivrance pour lui demander de nous pardonner et de nous couvrir de son manteau virginal’’, confie, Monique Mendy, une pèlerine rencontrée sur le lieu.

Pour elle, au travers de cette prière, ’’Notre Dame de la délivrance’’ fera de tous les chrétiens, des hommes vivant comme le Christ Jésus à qui, ils ont dédié toute leur vie.

Aïssatou Mbombo Ba

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire