Dakar-Echo

Les États-Unis débloquent plus de 592 millions de dollars d’aide humanitaire pour soutenir ‘’les personnes persécutées dans toute l’Afrique

Les États-Unis débloquent plus de 592 millions de dollars d’aide humanitaire pour soutenir ‘’les personnes persécutées dans toute l’Afrique

Les États-Unis ont décidé d’octroyer plus de 592 millions de dollars d’aide humanitaire pour soutenir ‘’les personnes persécutées dans toute l’Afrique, notamment celles qui sont touchées par les crises dans la Corne de l’Afrique, au Sahel et dans d’autres situations d’urgence’’.

L’annonce a été faite, lundi à Kampala (Uganda), par la Secrétaire d’État adjointe du Bureau de la population, des réfugiés et des migrations, Julieta Valls Noyes, selon un communiqué reçu de l’ambassade américaine à Dakar.

’’Les États-Unis, représentés par la secrétaire d’État adjointe du Bureau de la population, des réfugiés et des migrations, Julieta Valls Noyes, ont annoncé aujourd’hui à Kampala, en Ouganda, l’octroi de plus de 592 millions de dollars d’aide humanitaire à l’Afrique par l’intermédiaire du département d’État et de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID)’’, indique la même source.

Elle précise que ‘’cette aide permettra d’apporter un soutien vital aux réfugiés, aux demandeurs d’asile, aux personnes déplacées dans leur propre pays, aux apatrides, aux personnes déplacées de force et aux personnes persécutées dans toute l’Afrique, notamment celles qui sont touchées par les crises dans la Corne de l’Afrique, au Sahel et dans d’autres situations d’urgence’’.

Le communiqué souligne que ‘’dans toute l’Afrique, les initiatives visant à répondre à des crises humanitaires insuffisamment reconnues sont confrontées à de graves contraintes de financement’’ et que ‘’cette aide permettra à nos partenaires humanitaires de venir en aide aux plus de sept millions de réfugiés et de demandeurs d’asile actuellement en Afrique, ainsi qu’aux plus de 25 millions de personnes déplacées dans leur propre pays’’.

Les Etats-Unis rappellent que ‘’l’Ouganda reste le plus grand pays d’accueil de réfugiés sur le continent, avec plus de 1,5 million de réfugiés et de demandeurs d’asile’’.

L’enveloppe comprend plus de 82 millions de dollars pour l’aide humanitaire en Ouganda, dont plus de 61 millions de dollars d’aide humanitaire du département d’État et 21 millions de dollars de l’USAID, indique-t-on.

Le communiqué signale aussi que « le financement du département d’État se compose de plus de 41 millions de dollars en faveur de l’Agence des Nations unies pour les réfugiés et de près de 20 millions de dollars en faveur d’autres programmes soutenant des services essentiels tels que la santé, l’éducation, la protection et les activités rémunératrices’’.

Il ajoute que les 21 millions de dollars alloués par l’USAID serviront à financer l’aide alimentaire générale et les programmes nutritionnels complets destinés aux réfugiés, ainsi qu’à compléter l’aide à la sécurité alimentaire en cours dans la sous-région de Karamoja en Ouganda.

La même source souligne que ‘’les réfugiés et les demandeurs d’asile sont particulièrement vulnérables à l’insécurité alimentaire qui touche une grande partie du continent, notamment dans les pays qui dépendent des importations russes et ukrainiennes et qui sont vulnérables aux chocs des prix’’.

Les États-Unis, ‘’préoccupés par l’attention de moins en moins grande accordée par le monde aux crises humanitaires en Afrique, notamment en Ouganda, où plus de 71 000 personnes en provenance de la République démocratique du Congo et du Soudan du Sud sont arrivées depuis le début de l’année », exhortent les autres donateurs à ‘’soutenir davantage les besoins humanitaires croissants sur le continent’’.

Articles similaires

Laisser un commentaire