Afrique du SudFaits divers

Les Émirats arabes unis rejettent la demande l’extradition vers l’Afrique du Sud des frères Gupta

La demande d’extradition des frères Atul et Rajesh Gupta vers l’Afrique du Sud a été refusée par un tribunal de Dubaï aux Émirats arabes unis, a-t-on appris par le gouvernement sud-africain vendredi 7 avril. Les deux frères sont au cœur d’un vaste scandale de corruption d’État impliquant l’ex-président Jacob Zuma.

Le ministre de la Justice Ronald Lamola a précisé que le gouvernement avait été informé jeudi soir de la décision. «Nous avons appris avec stupeur et consternation que l’audience d’extradition a eu lieu au tribunal à Dubaï le 13 février 2023 et que notre demande d’extradition a été rejetée», a dit Ronald Lamola dans un communiqué.

Les caisses de l’État pillées
Les deux Gupta, ainsi qu’un troisième frère Ajay, d’origine indienne et redoutable trio d’hommes d’affaires, sont accusés d’avoir pillé les caisses de l’État, avec la complicité de Jacob Zuma, pendant ses neuf ans au pouvoir (2009-2018).

L’Afrique du Sud avait formulé une demande d’extradition en juillet, peu après l’arrestation des deux frères à Dubai. Le trio a fui l’Afrique du Sud peu après la création, en 2018, d’une commission présidée par le juge Raymond Zondo et chargée d’enquêter sur la corruption d’État.

Au centre de la demande d’extradition figure un contrat public douteux de l’équivalent de 1,5 million d’euros. Une infime partie de l’accumulation d’accusations portées contre les frères Gupta.

Selon Ronald Lamola, le tribunal des Émirats arabes unis a estimé être compétent sur les faits de blanchiment reprochés aux deux frères, les faits ayant été commis aussi bien dans le pays qu’en Afrique du Sud. Sur les accusations de fraude et de corruption, le tribunal a estimé que le mandat d’arrêt avait été annulé, selon le ministre. «Les raisons invoquées pour le rejet de notre requête sont inexplicables», a-t-il estimé

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 126

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *