Dakar-Echo

Les Eléments Français au Sénégal forment un bataillon sénégalais avant qu’ils ne rejoignent la MINUSMA

Les Eléments Français au Sénégal forment un bataillon sénégalais avant qu’ils ne rejoignent la MINUSMA

Du 18 au 29 juin 2018, une formation a été dispensée au profit des forces armées sénégalaises par l’unité de coopération régionale (UCR) des éléments français au Sénégal (EFS). 28 militaires des forces armées sénégalaises destinés à armer le centre opérationnel d’un bataillon prochainement projeté au sein de la MINUSMA ont suivi cette instruction.

S’appuyant sur les procédures éprouvées de l’armée française, l’instruction était axée sur le fonctionnement d’un centre opérationnel en opération sous mandat de l’ONU, dans le contexte du nord du Mali.

Dans un premier temps, insistant sur l’impérative nécessité de mettre en place des outils simples et efficaces, les instructeurs ont pu approfondir les bases du fonctionnement général d’un groupement tactique interarmées ainsi que les techniques propres à chaque cellule : renseignement, conduite, logistique, transmissions, actions civilo-militaires ou encore communication opérationnelle.

Parallèlement à cette phase d’instruction théorique, l’ensemble du centre opérationnel a procédé au déroulement de la méthode d’élaboration d’une décision opérationnelle, tout en conduisant un exercice proche des réalités de terrain. Pour cela, les militaires français ont mis en place les moyens d’un poste de commandement comprenant des réseaux radios et numériques, ainsi qu’une animation simulant des cas pratiques proches des futures missions du bataillon.

Créés le 1er août 2011, suite au traité signé entre la France et le Sénégal, les 350 éléments français au Sénégal (EFS) constituent, à Dakar, un « pôle opérationnel de coopération » (POC) à vocation régionale, dont les principales missions consistent à assurer la défense et la sécurité des intérêts et des ressortissants français, appuyer nos déploiements opérationnels dans la région et contribuer à la coopération opérationnelle régionale.

Les EFS disposent par ailleurs de la capacité d’accueillir, de soutenir voire de commander une force interarmées projetée.

Source Mindef DICOD

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire