Dakar-Echo

Les compagnies aériennes fautives ont globalement respecté leurs engagements européens imposés en début de pandémie de Covid-19

Les compagnies aériennes fautives ont globalement respecté leurs engagements européens imposés en début de pandémie de Covid-19

Selon la Commission, seize importantes compagnies aériennes européennes qui faisaient l’objet de nombreuses plaintes ont entre-temps remboursé aux consommateurs plus de 500.000 bons de valeur (vouchers), qu’elles avaient imposés en début de pandémie de Covid-19 pour compenser les vols annulés.

Brussels Airlines, KLM, Lufthansa, Wizzair, Vueling, EasyJet, Air France ou encore Ryanair font partie de ces compagnies qui ont été poussées, dans un « dialogue » avec la Commission et le réseau européen de mise en œuvre de la législation de protection du consommateur (« réseau CPC »), à revoir leur politique et à définir des engagements pour rembourser et informer correctement leurs clients.

Le réseau CPC a agi dans ce dossier sous la coordination d’une poignée d’autorités nationales, dont le SPF Economie pour la Belgique. Les compagnies aériennes qui avaient négligé les droits européens du consommateur et lui avaient imposé un bon plutôt qu’un remboursement de vol annulé, ont été incitées à contacter les voyageurs lésés pour proposer d’échanger le voucher contre de l’argent.

Plus de 500.000 d’entre eux (sur 2,5 millions de voyageurs contactés, selon la Commission), qui n’avaient pas utilisé le bon, ont préféré cette option. « Globalement, les compagnies ont réalisé leurs engagements relatifs à la crise des annulations de 2020.

Le gros des retards de remboursement a été rattrapé, les consommateurs sont mieux informés de leurs droits et des millions d’euros ont été remboursés », a commenté via communiqué le commissaire européen à la Justice Didier Reynders.

À la suite de ce dialogue, le réseau CPC en a entamé un autre avec des « intermédiaires » des compagnies aériennes, eDreams ODIGEO, Etraveli, Kiwi.com et Otravo.

Articles similaires

Laisser un commentaire