Dakar-Echo

L’épouse de l’ambassadeur d’Israël au Sénégal humiliée par son homologue française

L’épouse de l’ambassadeur d’Israël au Sénégal humiliée par son homologue française

C’est avec beaucoup déception que j’apprends que Valérie Bigot, épouse de notre ambassadeur au Sénégal, Christophe Bigot, a décidé de désinviter d’un événement officiel qu’elle organisait son homologue israélienne sous l’influence d’épouses de diplomates arabes au Sénégal.

En effet, il y a deux semaines, Valérie Bigot organisait chez elle un événement social pour les membres de l’Organisation des conjoints diplomatiques. Elle a tout naturellement invité, entre autres, Jeanne Hirschson, épouse de l’ambassadeur d’Israël Paul Hirschson, membre de l’Organisation depuis plus de deux ans, qui a accepté d’y assister.

Cependant, la veille de l’événement, Mme Hirschson a reçu un appel téléphonique de Valérie Bigot qui revenait sur son invitation avec ces mots : « Je vous conseille de ne pas venir car il est inconfortable pour beaucoup de gens de vous voir présente. Votre présence est problématique, tout le monde n’aime pas Israël ».

De façon honteuse, l’épouse de l’ambassadeur de France a ainsi exclu et humilié son homologue pour plaire aux femmes de diplomates arabes. C’est d’autant plus inélégant que la Première Dame du Sénégal, pays à majorité musulmane, Madame Marieme Faye Sall, qui est membre honoraire de l’Organisation, s’est toujours opposé aux tentatives d’ostraciser Israël…

Cet incident est désolant et incompréhensible de la part de l’épouse de Christophe Bigot, qui fût premier conseiller puis ambassadeur de France en Israël pendant près de 5 ans. Ses enfants y ont grandi, certains y sont nés. Il avait, du reste, laissé un très bon souvenir et gardait l’image d’un ami d’Israël. Il avait exprimé le souhait d’y retourner.

Plus largement, à quelques mois de la visite du Président de la République Emmanuel Macron en Israël, comment la France peut-elle prétendre être un acteur crédible si elle courbe ainsi l’échine et s’associe indirectement au boycott d’Israël ?

C’est exactement cette même attitude qui fait obstacle depuis des décennies à l’entrée d’Israël dans l’Organisation Internationale de la Francophonie. Un scandale quand on sait la vitalité du français dans le pays, où l’on estime à près de 800 000 le nombre de francophones…

Meyer Habib

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire