Dakar-Echo

Le siège de l’assemblée nationale sénégalaise, un legs de la colonisation

Le siège de l’assemblée nationale sénégalaise, un legs de la colonisation

Le siège de l’Assemblée nationale, un des monuments les plus anciens de la capitale sénégalaise, est un legs de la colonisation française.

Situé au centre-ville de Dakar, dans la commune de Dakar-plateau, cet édifice à l’architecture coloniale est plus vieux que le Sénégal indépendant.

La première pierre du bâtiment abritant l’Assemblée nationale a été posée le 27 octobre 1954. Les travaux ont duré deux ans.

Il a été Inauguré le 22 novembre 1956 par Albert Sarraut, président de l’Assemblée de l’Union Française, en présence de Gaston Cusin, Haut-Commissaire de la République en Afrique Occidentale Française, et de Boissier Palun, Président du Haut Conseil de l’Afrique Occidentale Française.

L’actuel siège de l’Assemblée nationale a hébergé plusieurs organes : le Grand Conseil de l’Afrique Occidentale Française (A.O.F.), de 1956 à 1959, l’Assemblée législative de la Fédération du Mali, du 04 avril 1959 au 20 août 1960.

Malgré l’âge, l’édifice n’a pas changé. L’augmentation du nombre de députés a entrainé la création d’un nouveau bâtiment administratif.

Articles similaires

Laisser un commentaire