Dakar-Echo

Le Sénégal renverse le Mali (2-1) en match amical

Le Sénégal renverse le Mali (2-1) en match amical

L’équipe nationale A du Sénégal a battu, mardi soir au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar (ouest), celle du Mali sur le score de deux buts à un en match amical entrant dans le cadre de la préparation de la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019 à laquelle vont participer les deux sélections.

Pour cette rencontre sans enjeu, l’entraîneur Aliou Cissé a aligné onze joueurs qui n’avaient pas pris part, en tant que titulaires, au match contre Madagascar (2-0) joué samedi dernier à Thiès (à 70 km de Dakar).

Ce derby ouest-africain, disputé sur une pelouse dans un piteux état, a été insipide en première période avec de nombreuses passes ratées par-ci et d’innombrables contrôles manqués par-là. Pourtant, Cheikh Ndoye lance très tôt les hostilités en s’engouffrant dans la surface de réparation malienne pour se présenter face au portier. Mais le milieu défensif d’Angers (Ligue 1 française) écrase son tir du pied droit (2ème mn).

Alfred Ndiaye, bien servi sur le flanc droit par Lamine Gassama, exécute un centre fort mais ne trouve pas son avant-centre Mbaye Diagne devancé par un défenseur malien qui dégage la balle en catastrophe (18ème mn). De leur côté, les Aigles ne se procurent aucune occasion significative. La mi-temps intervient sur ce score de parité (0-0) au grand dam du public clairsemé qui s’attendait à un duel électrique.

Dès l’entame du second acte, le coach Aliou Cissé opère un changement avec l’entrée de Krépin Diatta et la sortie d’Alfred Ndiaye. Mais dans le jeu, rien ne change fondamentalement. Le revenant Santy Ngom remplace ensuite Keita Diao Baldé peu inspiré.

Entré à la place de Mbaye Diagne sorti sur blessure, Moussa Konaté manque de flair pour reprendre victorieusement un centre du latéral gauche Djibril Diaw (65ème mn). Désireux de prendre l’avantage, le Sénégal se rue en attaque, libérant du coup de l’espace en défense.

Sur une contre-attaque éclair, Adama Traoré, à la réception d’une superbe ouverture dans la surface adverse, fait trembler les filets d’un plat du pied gauche (0-1, 72ème mn). La communauté malienne est en extase dans les gradins.

Le sélectionneur Aliou Cissé décide alors de faire appel à Sadio Mané qui va endosser le costume de sauveur. Sur une action de classe dont il a le secret, l’attaquant des Reds de Liverpool (Premier League anglaise) transperce la muraille des Aigles, avant de placer le cuir hors de portée du longiligne gardien Mamadou Samassa (1-1, 87ème mn).

Le Sénégal efface ainsi l’ardoise. Loin d’être abattus, les Maliens se remettent la tête à l’endroit et marquent, par l’intermédiaire de Moussa Maréga, avant-centre du FC Porto (Portugal), un but refusé finalement pour une position de hors-jeu.

Contre toute attente, le Sénégal réussit la prouesse d’inscrire un second but dans le temps additionnel. En effet, sur un corner joué à la rémoise, Sadio Mané, décidément sur tous les bons coups en fin de partie, centre au ras du sol pour Moussa Konaté. L’attaquant d’Amiens (Ligue 1 française) reprend instantanément le cuir du droit pour battre le dernier rempart malien (2-1, 90ème mn). C’est le score final de ce match.

Par Ibrahima Dione

Articles similaires

Laisser un commentaire