Dakar-Echo

Le secteur secondaire sénégalais renoue avec les contre-performances

Le secteur secondaire sénégalais renoue avec les contre-performances

Après une embellie de 14,3% au mois de mai 2018, le secteur secondaire au Sénégal a renoué avec les contreperformances, enregistrant une baisse de 10,1% au mois de juin 2018, selon les données de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

Selon la DPEE, cette situation est, essentiellement, imputable à la construction (moins 15,8%), l’égrenage de coton et fabrication de textiles (moins 69,3%), la production de sucre (moins 44,2%), aux conserveries de viande et de poissons (moins 16,1%) et au travail de bois (moins 10,3%).

En revanche, les activités extractives (+4,4%), la production d’énergie (+2,3%) et la fabrication de boissons (+28,6%) se sont bien comportées sur la période, enregistrant respectivement des hausses de 4,4%, 2,3% et 28,6%).

Sur un an, le secteur secondaire s’est consolidé de 6% durant le mois de juin 2018, en relation avec la bonne orientation des activités extractives (plus 42,4%), du travail de bois (plus 71,2%), de la production de sucre, de l’ égrenage de coton et fabrication de textiles (plus 71,6%), de la production d’énergie (plus 5,3%) et des conserveries de viande et de poissons (plus 16,4%).

Cependant, de faibles résultats sont observés dans la construction (moins 7,2%), les industries chimiques (moins 23,4%) et la fabrication de produits céréaliers (moins 47,4%).

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire