Dakar-Echo

Le Rwanda intensifie la lutte contre les friperies

Le Rwanda intensifie la lutte contre les friperies

Les autorités rwandaises ont annoncé, lundi à Kigali, l’intensification de la campagne de répression contre les vêtements usagés, connus localement sous le nom de « Chagua », afin de promouvoir les industries nationales.

Les responsables de l’Autorité des revenus (fisc) du Rwanda ont déclaré que la campagne en cours contre les vêtements d’occasion, qui sont principalement passés clandestinement des pays voisins du Rwanda, a conduit à la saisie de centaines de vêtements usagés et de chaussures en provenance d’Ouganda.

Cette décision intervient après que le président américain Donald Trump a informé le Congrès de la suspension du traitement en franchise de droits pour tous les produits d’habillement éligibles à l’AGOA en provenance du Rwanda.

En mars 2016, les six pays membres de la Communauté de l’Afrique de l’Est comprenant le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, la Tanzanie et le Soudan du Sud ont décidé d’interdire complètement les vêtements et chaussures d’occasion importés à l’horizon 2019, estimant que cela devrait aider les pays membres à stimuler la fabrication locale de vêtements.

Cette décision s’inscrit dans le cadre des efforts visant à protéger la Vision 2050 de la Communauté de l’Afrique de l’Est et la politique d’industrialisation, notamment la fabrication.

Cependant, le Kénya est revenu sur sa décision d’interdire les importations de vêtements usagés après les menaces des Etats-Unis d’examiner les avantages commerciaux dont il est un des grands bénéficiaires.

Le Rwanda n’a cependant pas cédé à la pression et est resté déterminé à mettre en œuvre cette interdiction.

Les statistiques officielles indiquent que l’importation globale de vêtements d’occasion, appelés également « mitumba » ou « chagua » a augmenté dans tous les pays partenaires de l’ECA, la valeur importée dans cette Communauté en 2015 s’élevant à 151 millions de dollars.

Les importations américaines en provenance du Rwanda, de Tanzanie et de l’Ouganda ont totalisé 43 millions de dollars en 2016, contre 33 millions de dollars en 2015, tandis que les exportations s’élevaient à 281 millions de dollars en 2016, contre 257 millions de dollars en 2015, selon des sources officielles.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire