Dakar-Echo

Le reptilarium de Hann à Dakar, un endroit à visiter

Le reptilarium de Hann à Dakar, un endroit à visiter

C’est impossible de visiter le parc zoologique de Hann sans faire un tour au reptilarium qui fait dorénavant partie intégrante du parc.

Ouvert il y a plus d’un an, précisément le 19 décembre 2015, ce premier vivarium de l’Afrique occidentale répondant aux normes internationales accueille une cinquantaine de reptiles, d’une trentaine d’espèces différentes, venus des 4 coins du Sénégal dont la plupart sont inconnus du grand public sénégalais.

Il faut savoir que plus d’une soixantaine d’espèces de serpents vivent au Sénégal dont huit sont souvent mortelles pour l’homme et 10 autres venimeuses mais beaucoup moins dangereuses.

Peu de sénégalais le savent, mais les serpents sont très nombreux sur le territoire. On trouve au Sénégal quasiment tous ces reptiles, mais les plus dangereux sont localisés au Sénégal Oriental, dans les régions chaudes à Tambacounda, et dans la vallée du Fleuve Sénégal…. Souvent les espèces et leur densité varient en fonction de la région et de la végétation.

Vipères, cobras, mambas, couleuvres, scorpions, crocodiles, boas, tortues, caméléons, cobras, najas, pythons, sébas, niangor, et plus de 150 reptiles rares promettent une visite inoubliable et vous fera oublier votre phobie des reptiles. Toutes les photos sur le site sont prises au reptilarium de Hann

Ce reptilarium qui est une initiative privée a vu le jour grâce à la volonté du Dr Fallou Guèye et avec l’aide d’un Italien Mongio Ignazio, un ex-immigré qui vivait en Italie (Rome) qui a entendu l’appel du président Macky SALL en direction de la diaspora et le parc de Hann a bien voulu lui céder une partie de son espace pour installer le mini parc.

Pour Fallou Guèye, qui a acquis son expérience de plus de 25 ans dans ce secteur en Italie, l’implantation de ce vivarium est également une façon pour lui de contribuer à sa façon à développer et faire connaitre le Sénégal. Ce passionné des reptiles avec qui on resterait des heures à discuter est très fier de ce projet et déplore malheureusement le manque de soutien de l’état sénégalais. 

Fallou Guèye, qui dit « ne pas avoir reçu d’aide de la part de l’état lors du lancement de son projet, car il a tout financé tout seul avec ses propres deniers épargnés et dit il fait vivre des familles entières, » une aide de l’état serait la bienvenue et encouragerait certainement beaucoup de sénégalais vivant à l’étranger de rentrer au Sénégal et de participer à la construction du pays.« 

Un accueil pro et sympathique
Dès l’accueil, vous êtes pris en charge par une équipe sympathique et professionnelle et c’est ce qui fait le charme du reptilarium de Hann sur un fond musical de sikaar (chants des Baye Fall). Fallou Guèye est un véritable passionné qui ne manque pas une occasion de renseigner le public.

Anecdotes, indications zoologiques ou mode de vie des espèces, Fallou Guèye est intarissable et fait vivre à son auditoire un vrai voyage dans le monde des reptiles. A la sortie, vous n’aurez moins peur des serpents et à chaque fois que vous en voyez un vous saurez quelle attitude adopter. A ce sujet, les sapeurs pompiers font régulièrement appel à Fallou Guèye lorsqu’ils sont appelés à la rescousse pour déloger un serpent entré par « effraction » dans les habitations

Vous pourrez y admirer des reptiles à tailles et formes préhistoriques provenant des cinq continents. Une visite distrayante , éducative et pédagogique. Vous pourrez admirer en toute sécurité des prédateurs tels que l’anaconda, le Python réticulé, le Python de seba qui est le plus grand serpent d’Afrique, voir les crocodiles…

Alors en simple visite ou en stage de sensibilisation, le reptilarium de Hann  ne demande qu’à être découvert et vous en ressortez conquis et votre phobie des serpents aura disparu.

NDAW AMADOU

 

dakarecho@gmail.com'
Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

2 Commentaires

  1. Fallougueye621@gmail.com'
    Fallou. Gueye
    24 janvier 2017 à 14 h 29 min

    Bonjour. Monsieur. N.daw. Mamdou. Je. Vous. Remercie. A.infini.dr. Fallou. Gueye. E. Le. Personnel. Du. Reptilarium de. Hann

  2. brunobombert@gmail.com'
    bruno
    3 janvier 2017 à 18 h 05 min

    Génial, moi qui adore les reptiles, je ne connaissais pas cet endroit, au moins je mourrais moins bête. Mon prochain séjour au sénégal, j’irais là-bas. merci de nous le fair connaitre

Laisser un commentaire