Dakar-Echo

Le procureur de la république Serigne Bassirou Guèye remplacé par Amady Diouf, Maham Diallo nouveau procureur

Le procureur de la république Serigne Bassirou Guèye remplacé par Amady Diouf, Maham Diallo nouveau procureur

Après huit années à la tête du parquet, Serigne Bassirou Guèye est remplacé à ce poste par Amady Diouf, jusque-là, président de la Chambre d’accusation à la Cour d’Appel de Dakar

C’est l’une des décisions phares prises lors du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) de ce lundi 22 novembre 2021. Serigne Bassirou Guèye n’est plus le Procureur de la République du Tribunal de grande instance (TGI) hors classe de Dakar.

Il est en détachement à la Présidence de la République. Après huit années à la tête du parquet de la très stratégique juridiction, il est remplacé à ce poste par Amady Diouf, qui était jusque-là, président de la Chambre d’accusation à la Cour d’Appel de Dakar. Ce dernier a déjà bouclé 30 ans d’ancienneté au sein de la magistrature.

Parquetier pur et dur, Serigne Bassirou Guèye est peint comme un magistrat rigoureux, compétent, « soumis » au principe de la hiérarchie, mais intraitable contre les pourfendeurs de la loi. Sorti de l’Ecole nationale d’administration et de la Magistrature en 1997, il a durant toute sa carrière servi la République en tant que magistrat debout. A sa sortie, il a été affecté au tribunal de Dakar, puis Tamba, avant de retourner à Dakar.

Oumar Maham Diallo, Doyen des juges d’instruction
Le magistrat a été au cœur de grandes affaires politico-judiciaires telles que le dossier Khalifa Sall, condamné pour détournement de deniers publics, ou l’accusation de viol à l’encontre du député Ousmane Sonko, entre autres.

Le 22 avril 2013, il prend la place de « l’inamovible » Ousmane Diagne. Après sept longues années passées à ce poste stratégique, ce dernier venait d’être débarqué sur fond de vives polémiques. Aujourd’hui, il revenu aux commandes, en tant que Procureur général.

L’autre information phare de cette réunion du CSM, c’est la nomination de Oumar Maham Diallo, jusqu’ici, président de la Cour d’Appel de Ziguinchor, comme Doyen des juges d’instruction, poste vacant, depuis le rappel à Dieu de Samba Sall, il y a, aujourd’hui, plus de sept mois.

A noter que la magistrate Habibatou Babou Wade, qui était jusque-là directrice des Affaires civiles et des Sceaux au ministère de la Justice, est portée à la tête de la Cour d’appel de Thiès, juridiction dont Assane Ndiaye a été nommé procureur général.

Pour la Cour d’appel de Ziguinchor, c’est Mamadou Dème qui est devenu le nouveau président.

A Tamba, Waly Faye est nommé premier président de la Cour d’appel de Tambacounda et Djiby Ba, le nouveau procureur général de la localité.

A Louga, c’est Oumar Sall, précédemment président de Chambre à la Cour d’Appel, qui est devenu le nouveau président du Tribunal de grande instance.

Articles similaires

Laisser un commentaire