Dakar-Echo

Le patrimoine immatériel du royaume du Cayor (Kajoor) nous préoccupe autant que la restitution des biens culturels a déclaré Magatte WADE, Maire de Mekhé

Le patrimoine immatériel du royaume du Cayor (Kajoor) nous préoccupe autant que la restitution des biens culturels a déclaré Magatte WADE, Maire de Mekhé

La commune de Mekhé qui compte plus de 25.000 habitants est le centre ouest africain de l’artisanat

« Nous saluons la volonté du Président Macron de restituer les œuvres d’art à l’Afrique mais sachez que la destruction systématique par les colons de tous les vestiges de notre royaumes est un crime abominable que rien ne saurait justifier » a déclaré le Dr Magatte Wade, Maire de Mékhé (www.ngayemekhe.com) lors de la réunion préparatoire de la 1ère édition du Festival du Cayor (Kajoor) qui se tiendra dans sa commune du 22 décembre 2018 au 1er janvier 2019 sous la présidence de S.E.M Macky SALL, Président de la république du Sénégal.

En effet, il sera organisé le 23 décembre à l’occasion du Festival un Colloque portant sur la mémoire collective et la préservation du patrimoine historique du Kajoor.

Le Colloque passera en revue les survivances du royaume que le colon a démantelé en 1886 tuant les héros et détruisant tous les vestiges suite à la mort du dernier roi, le Damel Lat Joor Ngoné Latyr Joob afin que la bravoure de nos preux guerriers ne se perpétue au fil des générations de Sénégalais.

En décidant d’organiser le Festival du Cayor, la commune de Mekhé vise à valoriser tout le potentiel artisanal, artistique et touristique du terroir d’une part et de donner à la ville une meilleure visibilité sur le plan international en co branding avec le Dallu Ngaye (Chaussure de Mekhé) qui a une notoriété de dimension mondiale.

Une grande foire des artisans de Mekhé et environs sera organisée en commémoration de la journée nationale de l’artisanat qui s’était tenue à Mekhé le 22 décembre 2014 en présence de Macky SALL.

Le Festival sera un moment de communion de l’art et de l’artisanat à l’occasion de l’exposition en hommage à Mbida Fall, un grand maître de la technique de la peinture sous verre. Il sera clôturé le 1er janvier par un concert de Baba Mal avec défilé de mode et remise de prix d’excellence à des personnalités, institutions ou sociétés leaders.

La commune de Mekhé qui compte plus de 25.000 habitants est le centre ouest africain de l’artisanat. La ville dispose de 250 fabriques de chaussures, de vannerie et de filature traditionnelle qui nourrissent directement ou indirectement plus de 4000 familles. Les revenus tirés de l’artisanat sont estimés à quelque 3 milliards de francs CFA par an.

Dakarecho avec APO

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire