Dakar-Echo

Le Parti Justice et Développement se dit outré par la politique de Benno Bokk Yaakar à Kaolack

Le Parti Justice et Développement se dit outré par la politique de Benno Bokk Yaakar à Kaolack

Le Parti Justice et Développement (PJD) décrie la gestion des responsables politiques de Benno Bokk Yaakar (Bby) dans le Saloum.

Son leader, qui faisait face à la presse, estime que ceux qui se réclament de la mouvance présidentielle n’ont aucune utilité aux populations. C’est pour cette raison d’ailleurs que Cheikh Ibrahima Diallo dit qu’il ne participera pas à la grande manifestation de Bby prévue aujourd’hui.

Un grand rassemblement politique de la mouvance présidentielle est prévu ce vendredi à Kaolack. Une occasion pour les responsables de la mouvance présidentielle de « frapper fort pour montrer que le président Macky Sall est toujours dans le cœur des Kaolackois ». Une démonstration de force qui se fera sans le parti « Justice et développement » dont le leader a fait face à la presse pour donner son point de vue sur cet événement politique.

Selon Cheikh Ibrahima Diallo, leader dudit parti, il ne participera pas à ce grand rassemblement pour plusieurs raisons. A l’en croire, les responsables de Bby à Kaolack n’adoptent pas la bonne approche pour répondre aux attentes des populations. Ils politisent plutôt toutes les actions de développement. Ce qui fait que celles-ci échouent au grand regret des Kaolackois.

La sortie du leader du PJD a été l’occasion pour lui d’expliquer que Kaolack est victime de responsables de Bby qui ne sont mus que par leurs propres intérêts au détriment des intérêts communs.

Selon M. Diallo, non seulement les responsables de la mouvance présidentielle ne descendent pas à la base mais encore se contentent de rouler dans des véhicules de luxe dans la ville sans se soucier des besoins des populations. Ce qui fait, selon le responsable de ce parti, que Kaolack est dans le gouffre à cause de ce qu’il appelle « ces pro-pouvoir ».

A l’en croire, cette attitude trahit la politique de développement du chef de l’Etat, Macky Sall, dans la zone. D’ailleurs, il assume que tous les fonds injectés à Kaolack ne sont pas arrivés aux destinataires parce que, à l’en croire, « les politiques détournent cet argent en remettant des sommes dérisoires aux nécessiteux, véritables cibles des programmes de développement ».

Poursuivant, il soutient que la manne financière annoncée par le chef de l’Etat Macky Sall au profit de la jeunesse doit être confiée, pour ce qui est de la zone, « à des personnes dignes de confiance. Sans quoi, ce sera un gâchis car les fonds feront l’objet d’une mauvaise gestion et détournés de leurs objectifs » soutient Ibrahima Diallo.

Alioune Badara Diallo

Articles similaires

Laisser un commentaire