Dakar-Echo

Le nouveau bureau de l’APR France est source de frustation, Sirah Baldé rejoint Khalifa Sall

Le nouveau bureau de l’APR France est source de frustation, Sirah Baldé rejoint Khalifa Sall

Coordonnatrice des femmes de l’Essonne et militante de l’Alliance pou la République depuis 2009, Sirah Baldé vient de démissionner. Elle a rejoint Khalifa Sall, maire de Dakar.

« Ma décision est irréversible, je démissionne de l’APR car je ne peux pas continuer à travailler dans un parti divisé. L’APR va mal, pire les gens ne veulent pas prendre conscience de l’importance des enjeux futurs. Ils ne mobilisent leur énergie que dans le crêpage de chignons. Les plus forts cherchant toujours à dévorer les plus faibles. Je ne peux évoluer dans un environnement comparable à une jungle », dénonce la démissionnaire.

Nous devons à la vérité de souligner que l’installation d’un nouveau bureau a mis le feu aux poudres. C’est pourquoi, il est redouté une dangereuse jonction entre Sirah Baldé et ses camarades restées dans le parti présidentiel.

« On ne doit pas confier un poste à une personne sans l’avoir préalablement consultée. Nous membres du Comité de pilotage refusons de siéger dans ce bureau. C’est du sabotage. Ahmeth Sarr s’est laissé manipuler par des responsables sectaires qui ne pensent qu’à leurs carrières respectives. C’est dommage de poser des actes qui sèment la division alors que nous sommes à quelques mois de la présidentielle », révèlent des femmes qui sont à l’antenne française de l’Apr.

En clair, elles déplorent le fait que la réunion qui a permis l’élection du nouveau bureau se soit déroulée en leur absence.

Ainsi, Macky Sall est appelé à intervenir très vite pour que les dégâts soient limités à quelques encablures d’une présidentielle qui s’annonce âpre.

D.A

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire