Dakar-Echo

Le Mondial 2018 pour booster la cohésion nationale au Sénégal

Le Mondial 2018 pour booster la cohésion nationale au Sénégal

L’Amicale des agents du ministère des Sports, oeuvrant pour le renforcement de la cohésion nationale, a invité samedi le peuple sénégalais à faire bloc autour de l’équipe nationale de football qui s’apprête à prendre part au Mondial 2018 afin de booster la cohésion nationale.

« Le sport joue un rôle important dans la stabilité sociale d’un pays et participe à la cohésion nationale car il rassemble toutes les couches de la population. L’équipe nationale de football crée autour d’elle l’union et la communion, suscite la solidarité et la fraternité », a affirmé Youssoupha Sy, le président de l’Amicale des agents du ministère des Sports.

Il s’exprimait au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar à l’occasion d’une conférence portant sur « l’impact de la Coupe du monde 2018 sur la cohésion nationale. » Des experts du sport en général et du football en particulier ont participé à ces moments de réflexions et d’échanges.

Relevant tout d’abord la pertinence du thème pour un jeune Etat comme le Sénégal, Paul Dione, le Secrétaire Général du ministère des sports, a ensuite reconnu que la participation à des évènements sportifs majeurs tels que le Mondial contribue efficacement « à la consolidation d’une nation sans laquelle il ne peut y avoir de développement. »

A cela, Ameth Dieng, spécialiste des questions sportives ajoute qu’« au-delà des différences ethniques, culturelles et religieuses, tous les Sénégalais sont appelés à vivre ensemble dans la tolérance ».

Un point de vue partagé par le Professeur Abdoulaye Sakho, spécialiste en Management du Sport pour qui, la « Coupe du monde, du fait de sa médiatisation planétaire, est une belle vitrine pour le Sénégal ».

Développant le thème, l’universitaire a fait noter à l’assistance que l’Afrique du Sud de Mandela, la nation arc-en-ciel, a réussi à gommer autant que faire se peut les clivages entre Noirs et Blancs à travers le football et le rugby ».

En fin, Joe Diop, ancien entraîneur et témoin des hauts faits de l’équipe nationale du Sénégal a conseillé à Aliou Cissé et sa bande de « puiser dans le patrimoine sociologique et culturel du Sénégal pour bien se préparer mentalement » afin de se sublimer l’été prochain en Russie.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire