Dakar-Echo

Le ministre de l’Intérieur Bissau Guinéen bloqué par des rebelles du MFDC

Botche CandeDes rebelles indépendantistes armés de Casamance, région sud du Sénégal, ont bloqué pendant plusieurs heures une délégation gouvernementale bissau-guinéenne, conduite par le ministre de l’Intérieur du pays, Botche Cande, en visite dans le nord de la Guinée-Bissau.

L’incident, rapporté mardi par la presse, a eu lieu le week-end dernier en territoire bissau-guinéen qui sert de base à des groupes rebelles du MFDC (Mouvement des forces démocratiques de Casamance). Selon les médias, le territoire de la Guinée-Bissau est fragile en termes de sécurité et il est utilisé par les différentes factions du MFDC pour des opérations militaires contre la République voisine du Sénégal.

« La délégation du ministre de l’Intérieur, composée d’officiers paramilitaires et de la Garde nationale, sa force de sécurité, a été surprise par des hommes armés qui se sont identifiés comme des rebelles casamançais, mais basés en Guinée-Bissau », a indiqué la presse locale.

La région nord de la Guinée-Bissau a été depuis plusieurs décennies le bastion des forces du MFDC, de sorte qu’en 2002, la région avait été la cible de nombreuses opérations des Forces armées de la Guinée-Bissau contre ces bases rebelles.

Le chef rebelle opérant à partir de la ville de Farim, dont les forces ont tendu l’embuscade à cette délégation gouvernementale, a rencontré le ministre de l’Intérieur à Farim et s’est excusé pour l’incident. Le ministre Botche Cande lui a demandé de quitter immédiatement la zone.

Articles similaires

Laisser un commentaire