Dakar-Echo

Le MFDC félicite Macky SALL et fait des propositions

biagui_jean_marieLe Mouvement pour le fédéralisme et la démocratie constitutionnelle (MFDC) dirigé par Jean- Marie François Biagui a dans un communiqué, salué les décisions prises par le président Macky Sall en vue de booster l’économie en Casamance.

Il souligne cependant qu’il y a des préalables pour que cela devienne une réalité. Le premier est relatif au chenal du fleuve Casamance dragué et balisé avec une bonne signalisation, pour une meilleure navigation de jour comme de nuit. Toutes choses nécessaires, dont le début de la matérialisation, selon le ministre des Transports, est prévu au mois de mars prochain.

Autres préalables, selon Biagui, c’est quand “la route de contournement de la Gambie deviendra une véritable route nationale, de préférence à deux voies séparées, qui plus est une véritable route nationale complétée par le chemin de fer Ziguinchor – Kolda – Tambacounda – Dakar tant attendu et dont la réalisation fait une fois encore l’objet d’une promesse de la part du président de la République”.

Enfin et dans une moindre mesure, quand un pont verra le jour à Farafégny, en Gambie, pour enjamber le fleuve éponyme. “Dans une moindre mesure disons-nous, à moins que, par miracle, un tel pont avec les deux tronçons gambiens de la transgambienne ainsi que leur exploitation ne relèvent de la souveraineté, en binôme, des Etats gambien et sénégalais”, a déclaré Biagui.

Il a souligné cependant que les mesures annoncées par le président Macky Sall participent : “de ce que nous ne cessons nous mêmes d’appeler de nos vœux depuis plus d’une décennie. A ce titre, nous félicitons et encourageons le chef de l’Etat”.

Le président du Mouvement pour le fédéralisme et la démocratie constitutionnelle (MFDC) de dire que “quoiqu’elles soient opportunes, ces mesures n’en restent pas moins insuffisantes”. Il préconise entre autres, pour une véritable relance des activités socioéconomiques en Casamance : une exonération totale d’impôts, de taxes professionnelles et de charges sociales pendant dix ans pour toutes les entreprises basées en Casamance (et donc pas seulement pour celles du secteur touristique).

Aussi, une défiscalisation totale des lignes maritimes et aériennes Casamance – Dakar ou vers le reste du pays pendant dix ans ; une exonération d’au moins 50% des taxes sur les carburants sur l’axe Kaolack – Tambacounda – Kolda et sur tous autres axes de contournement de la Gambie.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire