Dakar-Echo

Le gouvernement d’Ousmane Sonko allége le coût de la vie pour les citoyens

Le gouvernement d’Ousmane Sonko allége le coût de la vie pour les citoyens

Comme promis lors du conseil des ministres du mercredi 12 juin, le gouvernement sénégalais, sous la direction du Président Ousmane Sonko, a annoncé une série de mesures visant à alléger le coût de la vie pour les citoyens à compter de ce jour.

Ces annonces incluent des baisses significatives des prix de plusieurs produits de première nécessité, ainsi que des initiatives pour renforcer la surveillance des prix et créer de l’emploi. Voici les principaux points de cette annonce :

Baisse de 40 francs CFA sur le prix du kilogramme de riz non parfumé :
Le riz non parfumé, un aliment de base pour de nombreuses familles sénégalaises, verra son prix diminuer de 40 francs CFA par kilogramme, rendant ce produit plus accessible.

Baisse de 100 francs CFA sur le prix du litre d’huile raffinée :
Le prix du litre d’huile raffinée sera réduit de 100 francs CFA, une mesure qui vise à alléger les dépenses quotidiennes des ménages pour cet ingrédient essentiel.

Baisse de 15 francs CFA sur le prix du kilogramme de pain :
Le pain, un aliment quotidien pour beaucoup, verra une diminution de 15 francs CFA par kilogramme, abaissant ainsi le prix de 175 francs CFA à 160 francs CFA par kilogramme.

Baisse de 50 francs CFA sur le prix du kilogramme de sucre cristallisé :
Le sucre cristallisé, qui coûtait 650 francs CFA par kilogramme, verra son prix réduit de 50 francs CFA. Cette mesure est destinée à rendre ce produit plus abordable pour les consommateurs.

Suspension de la taxe parafiscale de 2000 francs CFA sur le ciment :
La suspension de cette taxe vise à réduire les coûts de construction, ce qui pourrait stimuler le secteur du bâtiment et faciliter l’accès au logement.

Retour de la SONADIS sous une nouvelle forme de « Magasins Témoins » :
La Société Nationale de Distribution (SONADIS) sera réintroduite sous la forme de « Magasins Témoins » dans chaque localité. Ces magasins auront pour mission de surveiller le respect des nouveaux prix homologués.
En plus de surveiller les prix, ces magasins créeront des opportunités d’emploi, en particulier pour les jeunes et les femmes, renforçant ainsi l’inclusion économique.

Rappelons néanmoins que cette baisse a un coût pour le contribuable sénégalais d’environ 53 milliards de francs CFA

Ces mesures reflètent la volonté du gouvernement de répondre aux préoccupations économiques de la population et d’améliorer le pouvoir d’achat des Sénégalais. En baissant les prix des produits de base et en suspendant certaines taxes, le gouvernement espère non seulement alléger le fardeau financier des citoyens, mais aussi dynamiser l’économie locale par la création d’emplois et la régulation des marchés.

Articles similaires

Laisser un commentaire